Toutes les bonnes choses ont une fin [TOP 2015]

HeaderFB

L’année 2015 est finie et c’est l’heure de faire le bilan. Nous n’avions pas fait de top 10 lors de l’année 2014 pour deux raisons : nous n’avions pas pris le temps d’y réfléchir et nous étions contre le système de mettre un film sur une échelle allant de 1 à 10. Mais les choses changent…

Avant de se plonger dans la technicalité de ce top à venir, revenons sur l’année 2015 pour nous et Cinécomça. L’année 2015 aura été une très belle année cinématographique sur un plan personnel, mais aussi professionnel.

Vous avez été plus de 100 000 à venir sur notre site cette année (et on vous en remercie), nous avons vu plus de 300 films (en salles et chez nous), nous avons couverts 4 festivals parisiens pour le site et nous avons travaillé nous-mêmes à l’organisation de deux festivals professionnellement. Nous avons ainsi réussi à chroniquer plus de 250 films et vous proposer de nombreuses news, dossiers sur le cinéma, mais aussi une nouvelle version du site que nous avons lancé en Septembre !

Une très belle année, donc. Et comme toute bonne chose a une fin, nous allons profiter de cet article pour vous annoncer l’arrêt de Cinécomça. Eh oui, c’est la fin de l’aventure pour l’instant. Nous sommes à un tournant dans nos vies et nous avons décidé de nous couper de tout cela. Nous n’allons pas fermer le site, il sera toujours possible de venir le visiter, mais nous allons le laisser en berne pendant au moins 1 an à partir de mars 2016.

Cet article TOP 10 de Madeline & Florent est donc l’occasion pour nous de vous dire adieu, de vous remercier de votre fidélité, de nous avoir lu et de remercier tous les distributeurs et agences qui nous ont fait confiance. Alors oui, merci à vous tous ! Nous n’avons pas la séniorité d’autres, nous aurions fêté nos deux ans en mars 2016 si nous avions continué, mais ce site aura changé beaucoup de choses dans nos vies en si peu de temps. Parfois en mal, mais dans l’ensemble, que de très bonnes expériences sur un plan personnel, mais aussi professionnel. Une expérience que nous ne regrettons pas et que nous espérons peut-être reprendre un jour.

Voilà, la séquence émotion est finie, nous allons pouvoir revenir aux choses sérieuses. Ce TOP 10 de Florent & Madeline des films de 2015 sera un top 10 de films, sans qu’il y ait de numéro 1 ou de numéro 10 et que nous avons pu voir en 2015 (que ce soit en festival, en vidéo ou en salles).

La liste représente les films qui ont réussi à nous chambouler, à nous émouvoir, à nous faire réfléchir, à nous étonner, à nous faire vibrer sans qu’un soit meilleur que l’autre. Un top qui à notre sens est intéressant si nous réussissons à vous donner envie de voir les films. Or, la plupart des tops que nous avons pu voir ces derniers temps (oui, les gens ont commencé à faire leurs tops dès début décembre) se ressemblent trop. Nous avons déjà essayé de trouver un juste milieu entre découvertes et films établis.

On espère que ce double top 10 réussira à vous donner envie de découvrir les films que vous n’avez peut-être pas vus et de les aimer tout autant que nous. On vous remercie encore une fois pour tout et surtout, bon vent !

Top 10 de Florent :

Winter On Fire, documentaire, documentary, netflix, ukraine, image, picture

Winter on Fire: Ukraine’s Fight for Freedom de Evgeny Afineevsky

Je n’ai vu que très peu de documentaires cette année, mais s’il fallait en choisir qu’un, ce serait bien Winter on Fire. Evgeny Afineevsky réussi à documenter la crise Ukrainienne et sa révolution de 90 jours où des étudiants, des personnes âgées, des religieux, des travailleurs ont décidé de s’unir pour manifester et demander la démission de Viktor F. Yanukovich. Un documentaire nécessaire qui permet de garder une trace sur ces évènements et sur la beauté d’une union nationale. Un documentaire choc, qui nous a glacé le sang. Dur, mais nécessaire.
Notre critique

Disponible sur Netflix depuis le 28 Octobre

la dame dans l'auto

La Dame dans l’Auto avec des Lunettes et un Fusil de Joann Sfar.

Après Le Chat du Rabbin et Gainsbourg: Vie Héroïque, le talentueux artiste revient à la charge avec l’adaptation du roman de Sébastien Japrisot. Le film aura réussi à capter cette ambiance mystique et envoûtante des seventies. Une réalisation léchée, une histoire qui m’a troublée jusqu’au dernier instant, un road-trip où tout bascule et surtout une révélation, Freya Mavor, sublimée par sa caméra et le travail Manuel Dacosse à la Photographie est somptueux. Un vrai morceau de cinéma que j’aimerai voir plus souvent en France.
Notre critique

Sortie en salles le 5 août 2015 et disponible en DVD & Blu-ray depuis le 9 Décembre 2015.

FURY ROAD

Mad Max Fury Road de George Miller

Impossible de passer à côté de ce film qui a ridiculisé les films d’actions et qui a réussi à prouver au monde entier qu’à 72 ans, on en avait encore sous le capot ! George Miller réussi avec le film à me transporter dans ce monde post-apocalyptique, à présenter un univers steam-punk incroyable, une réalisation et des scènes d’actions hallucinantes. Un film qui m’a cloué le bec et qui m’a redonné foi dans le blockbuster d’action. J’en redemande !
Notre critique

Sortie en salles le 14 mai 2015 et en DVD & Blu-ray depuis le 14 Octobre 2015

island, film, corée, korea, 2015, PARK Jin-seong, photo, image, picture

Island de PARK Jin-seong

Découvert à l’occasion du Festival du Film Coréen à Paris, Island m’a complètement bluffé. Ressemblant à Crimson Peak par son sujet (un jeune homme emménage dans une maison qui est hantée), le film s’en détache complètement par plusieurs aspects : le travail sur l’histoire des personnages, la mise en scène minimaliste mais ahurissante et l’univers et le mysticisme qui s’en dégage. J’en ai tremblé et pleuré. Une histoire de fantômes que je vous invite à découvrir.
Notre critique

Sortie en France inconnue et non prévue

INSIDE OUT

Vice Versa (Inside Out) de Pete Docter

Pixar a toujours eu une place particulière dans mon coeur. J’ai grandi avec leurs films, je pleure toujours autant devant Toy Story et après une année sans film du studio, Vice Versa ne m’a pas déçu. Le film réussi à montrer que Pixar est le roi du story-telling, qu’il peut raconter des histoires touchantes et intelligentes pour les petits et les grands et m’a donc énormément touché (Oui, j’ai pleuré et alors). Ce que l’on peut faire de mieux dans l’animation.
Notre critique

Sortie en salles le 17 Juin 2015 et disponible en DVD & Blu-ray depuis le 27 Octobre 2015.

211540

Le Tournoi de Élodie Namer

Découvert au cinéma complètement au hasard sans savoir une seule chose sur le film, le premier long-métrage de Elodie Namer m’a complètement bluffé. La manière dont elle montre ces combats d’échecs, le combat psychologique du personnage principal, le choix de la musique, la photographie hallucinante et les tons de couleurs employés, le montage dynamique comme un combat de boxe. Elodie Namer a réussi à rendre les échecs sexy et à me redonner foi dans le cinéma français. Merci.
Notre critique

Sortie en salles le 29 Avril 2015 et disponible en DVD depuis le 2 Septembre 2015.

Star Wars, the force awakens, le réveil de la force, jj abrams, film, saga, culte, 7ème épisode, photo, image, picture, rey, daisy ridley, bb8, france

Star Wars The Force Awakens (Le Réveil de la Force) de J.J. Abrams

Choix extrêmement personnel puisque même admettant les (nombreux) défauts du film, j’ai toujours été un énorme fan de la saga de George Lucas. Retrouver nos anciens héros, en découvrir de nouveau, replonger dans cet univers aura réussi à me couper du monde pendant deux heures et à me faire ressortir avec des étoiles dans les yeux. Un instant de nostalgie, un instant de découverte que j’ai savouré.
Notre critique

Sortie en salles le 16 Décembre 2015

A Midsummer's fantasia, film, 2015, JANG Kun-jae, corée, korea, photo, image, picture

A Midsummer’s Fantasia de JANG Kun-jae

Deuxième film de la sélection du FFCP (preuve que le festival est super) que j’ai absolument adoré et qui m’a profondément touché. Abordant l’aspect d’un documentaire dans sa première partie, le film se transforme en rêve méta d’un réalisateur à la recherche d’une histoire. Une alchimie parfaite entre comédiens, une ballade dans la province de Gojo que je n’oublierai pas de sitôt. Mon petit cœur de cinéphile en est encore sous le charme.
Notre critique

Sortie française inconnue et non-prévue

les délices de Tokyo, An, Naomi Kawase, japon, doriyakis, nourriture, gateau, film, cinéma, 2015, 2016, france, critique, sortie, image, photo, picture

An (Les Délices de Tokyo) de Naomi Kawase.

Film de Clôture du Festival Kinotayo à Paris, j’étais curieux de découvrir le nouveau film de la réalisatrice. J’ai une nouvelle fois pleuré devant cette histoire tellement simple, mais tellement attachante grâce à Kirin Kiki dans le rôle de Tokue, une jeune femme qui va aider Sentaro à reprendre goût dans la vie et sa cuisine. Une instant de temps volé, suspendu que j’aimerai revoir très vite.
Notre critique

Sortie en salles le 27 janvier 2016

553729

Victoria de Sebastian Schipper (ex-aequo)

J’étais impatient de découvrir le film vu le potentiel de celui-ci (filmé en plan-séquence). Le film est clairement un bel exemple de cinéma, il épuise son spectateur à travers un montage inexistant, permet de se plonger à 100 % dans l’histoire et a réussi à travers quelques séquences à me laisser à bout de souffle. Et retrouver Frederick Lau était un plaisir. Une énorme performance technique et irréprochable !
Notre critique

Sortie en salles le 1 Juillet 2015 et disponible en DVD & Blu-ray depuis le 2 Décembre 2015.

this is not a love story, me and earl and the dying girl, france, sortie, film, critique, photo, image, picture, 2015

Me And Earl And The Dying Girl (This is not a love story) de Alfonso Gomez-Rejon (ex-aequo)

Je n’attendais rien de particulier à ce petit film indépendant US, pourtant, celui-ci m’a vraiment touché et ému. Le film n’est clairement pas une comédie adolescente sur l’amour. Je me suis beaucoup retrouvé dans le personnage de Greg et l’amitié entre lui et Rachel et particulièrement à travers la séquence finale m’a vraiment bouleversé. Une petite pépite US à découvrir d’urgence.
Notre critique

Ils auraient pu être dans le top : Citizenfour de Laura Poitras, The Duke of Burgundy de Peter Strickland, Veteran de Ryoo Seung-wan, Tokyo Tribe de Sono Sion, Moonwalkers d’Antoine Bardou-Jacquet, The One I Love de Charlie McDowell, Mission Impossible Rogue Nation de Christopher McQuarrie, Ex Machina de Alex Garland, La Tête Haute de Emmanuelle Bercot, Rosewater de Jon Stewart, Black Sea de Kevin Macdonald, Le Fils de Saul de László Nemes

Ils ne méritent rien (déceptions ou flop) : Let’s Be Cops de Luke Greenfield, Les Chaises Musicales de Marie Belhomme, Avengers Age of Ultron de Joss Whedon, Seventh Son de Sergei Bodrov, Stinking Heaven de Nathan Silver, Unfinished Business de Ken Scott, Fifty Shades of Grey de Sam Taylor-Johnson, Lolo de Julie Delpy, Haman de Tetsuya Okabe, Fires on the Plain de Shinya Tsukamoto, The Ridiculous Six de Frank Coraci

Top 10 de Madeline :

les délices de Tokyo, An, Naomi Kawase, japon, doriyakis, nourriture, gateau, film, cinéma, 2015, 2016, france, critique, sortie, image, photo, picture

An (Les Délices de Tokyo) de Naomi Kawase.

Le film le plus attendrissant que j’ai vu de la filmographie de Naomi Kawase. C’est un film plein de bons sentiments avec des acteurs splendides, surtout dans le cas de Kirin Kiki. Je suis sortie de la séance les larmes aux yeux, le coeur serré, mais avec la simple envie de dire “wow” et de voir le film à nouveau.
Notre critique

Sortie en salles le 27 janvier 2016

chu and blossom, film, 2015, france, image, picture, photos

Chu & Blossom de Charles Chu et Gavin Kelly.

Un gros coup de coeur de cette année c’est certain. Chu and Blossom est malheureusement passé dans bien trop peu de salles. J’étais littéralement sur un petit nuage après avoir vu le film qui réussi à merveille à mélanger plein de sentiments et à nous bouleverser. Et comment ne pas tomber sous le charme de l’oeuvre finale de Joon tout droit sortie d’un rêve !
Notre critique

Sortie en salles le 28 octobre 2015.

LPP_Stop-Motion_Petit-Prince-et-Renard_HD

Le Petit Prince de Mark Osborne.

Un film séduisant à la fois à travers son histoire et sa technique. Mark Osborne réussi à me replonger dans l’histoire de mon enfance tout en ajoutant une dimension nouvelle autour. J’ai particulièrement aimé l’animation en stop motion extrêmement bien associée à l’animation en 3D !
Notre critique

Sortie en salles le 29 juillet 2015 et disponible en DVD & Blu-ray depuis le 2 Décembre

Notre petite soeur, kore-eda, koreeda, film, japon, 2015, france, image, picture, photo

Notre Petite Soeur de Hirokazu Koreeda.

Mon premier film de Koreeda et je n’ai pas été déçue ! Il réussi à montrer des scènes de vie quotidiennes avec une simplicité et une légèreté qui me transporte. Un film enrichissant d’un point de vue culturel, mais aussi attendrissant grâce aux 4 soeurs toutes très différentes.
Notre critique

Sortie en salles le 28 octobre 2015.

haemoo, ffcp, coréen

Sea Fog de Shim Sung-bo

J’avais découvert ce film au FFCP 2014 et il m’avait déjà marqué. Le deuxième visionnage m’a convaincue ! C’est un premier film assez épatant qui tient en haleine et réussi même à nous mettre mal à l’aise. Sea Fog propose un bon scénario qui en plus est très bien complété par son casting.
Notre critique

Sortie en salles le 11 mars 2015 et disponible en DVD & Blu-ray depuis le 2 Septembre.

island, film, corée, korea, 2015, PARK Jin-seong, photo, image, picture

Island de PARK Jin-seong

Le FFCP 2015 a réussi lui aussi à me séduire avec Island qui m’a totalement scotchée. C’est un film où le noir et blanc participe beaucoup à la splendeur du film, mais surtout le développement du scénario. Park Jin-seong a réussi avec Island à me surprendre jusqu’au bout. Autant vous dire que je ne m’attendais pas à ça, mais j’ai adoré !
Notre critique

Sortie en France inconnue et non prévue

INSIDE OUT

Vice Versa (Inside Out) de Pete Docter

Amoureuse du cinéma d’animation les Pixar font bien sûr souvent partie des mes favoris. Mais avec Vice Versa c’est une autre histoire ! Pete Docter a réussi a faire un film incroyablement riche et innovant. Le film est bien évidemment plein d’émotions sans vouloir jouer sur les mots mais surtout plein de détails, d’idées et de magie. Pour moi avec Vice Versa, Pixar retrouve la magie des ces premiers films en proposant quelque chose d’entièrement originale, mais où tout le monde se retrouve. J’avais les yeux plein d’étoiles devant l’univers des émotions et suis complètement tombée sous le charme des personnages.
Notre critique

Sortie en salles le 17 Juin 2015 et disponible en DVD & Blu-ray depuis le 27 Octobre 2015.

Le Garçon et la Bête, Bakemono no ko, the boy and the beast, mamuro hosada, animation, film, 2015, japon, kinotayo, fantastique, sabre, paysages, photo, image, picture

Le Garçon et la Bête de Mamoru Hosoda

Jusqu’à maintenant Mamoru Hosoda ne m’a pas déçu avec ses films. Avec Le Garçon et la Bête, découvert pour l’ouverture du Carrefour de l’animation, je suis tombée amoureuse du film, son univers, ses personnages, bref TOUT. Pas tout à fait au niveau du Voyage de Chihiro, le concept des deux mondes parallèles m’a fait faire un rapprochement entre les deux. Mais avec ce dernier film de Hosoda, c’est surtout les relations et les caractères des personnages qui m’ont sctochés.
Notre critique

Sortie en salles le 13 Janvier 2016.

211540

Le Tournoi de Élodie Namer

Voilà un film français comme on en voit peu, sur un sujet (les échecs) qui semble au premier abord assez étonnant et tend à faire penser que ça ne va pas être fou. Détrompez-vous ! Le Tournoi vous fera aimer les échecs ! En tout cas il a au moins capté ma complète attention. Elodie Namer a rendu l’univers des échecs déjanté grâce à une photographie, une ambiance et des couleurs étonnantes. Je me suis retrouvée devant un duel où seul le point final a réussi à rassasier mon envie d’en voir plus et encore. C’est définitivement un film français à voir !
Notre critique

Sortie en salles le 29 Avril 2015 et disponible en DVD depuis le 2 Septembre 2015.

Rosewater, critique, film, 2015, image, Jon Stewart,

Rosewater de Jon Stewart

Voilà un film pour lequel on espère vraiment une sortie française. C’est un film qui offre à la fois une vision sur le monde et propose une histoire chamboulante. Jon Stewart réussi à créer avec ce film un certain équilibre bien que certains moment soient difficiles. Le film ne tombe jamais dans la noirceur de la situation. Gael García Bernal donne selon moi beaucoup au film grâce à son interprétation de Maziar Bahari.
Notre critique

Sortie en France inconnue.

Ils auraient pu être dans le top : Moonwalkers d’Antoine Bardou-Jacquet, The One I Love de Charlie McDowell, Love & Peace de Sono Sion, Ex Machina de Alex Garland, Black Sea de Kevin Macdonald, Le Fils de Saul de László Nemes, Me and Earl and the dying girl de Alfonso Gomez-Rejon, Les Souvenirs de Marnie de Hiromasa Yonebayashi, Spy de Paul Feig, The Riot Club de Lone Scherfig, The Signal de William Eubank, Whatcha Wearin’ ? de Sung-hyun Byun, Les Enquêtes du Département V de Mikkel Norgaard, Predestination de Michael Spierig et Peter Spierig

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Un commentaireLaissez un commentaire

Laisser un commentaire