Star Wars Le Réveil de la Force (The Force Awakens) : Critique

052074

Nous avons vu le nouvel opus de la saga culte. C’est un grand oui !

SYNOPSIS

« Dans une galaxie lointaine, très lointaine, un nouvel épisode de la saga « Star Wars », 30 ans après les événements du « Retour du Jedi ». »
(Source : Allociné)

LE FILM

Réalisateur :  J. J. Abrams
Scénario :  Lawrence Kasdan, J. J. Abrams, Michael Arndt
Photographie : Dan Mindel
Musique : John Williams
Casting :  Harrison Ford, Mark Hamill, Carrie Fisher, Adam Driver, Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Lupita Nyong’o, Andy Serkis, Domhnall Gleeson, Anthony Daniels, Peter Mayhew, Max von Sydow

Sortie française le 16 Décembre 2015

CRITIQUE

Impossible de passé à côté ces derniers temps. Le grand retour de la franchise culte de George Lucas a été annoncée il y a déjà maintenant 3 ans. Et Kathleen Kennedy, productrice, a décidé de mettre en charge J.J Abrams, connu pour la série LOST ainsi que ses films Star Trek et Super 8.

Vous savez déjà tout sur le développement du film que vous avez dû suivre ici avec nous depuis l’annonce du premier teaser. Et comme tout bon fan, nous nous sommes précipités dès sa sortie en salles pour pouvoir découvrir ce nouvel opus tant attendu.

532139

Oui, nous avons adoré ce nouvel épisode de la saga ! Oui, encore un avis positif en plus. Oui, vous allez sûrement lire les mêmes choses que vous avez vues ailleurs (et bien mieux tournées), mais bon, autant que ce site serve à ce qu’on s’exprime et clairement, J.J Abrams et son équipe ont réussi à rebooster la franchise, à respecter son histoire, à instaurer de nouveaux personnages et aventures avec brio. Une réelle réussite.

Il n’y a que très peu de films où nous arrivons complètement à nous évader. Peut-être est-ce par nostalgie, peut-être est-ce par fanboy-isme (ce mot existe, oui), mais The Force Awakens a réussi à nous transporter dans ce monde qu’on adore tant, à nous faire oublier le reste, la vraie vie, et n’est-ce pas le but du cinéma d’une manière ? Nous faire oublier le quotidien ?

Mais oui, The Force Awakens a été conçu pour les fans. A contrario de La Menace Fantôme qui était un film plus personnel aux yeux de George Lucas, ici, J.J Abrams a réalisé son rêve : un film réalisé par un fan de la saga pour les fans. Et ça se ressent un peu, mais étant nous-mêmes adorateurs des films, peut-on lui reprocher ?

Star Wars: The Force Awakens L to R: Finn (John Boyega) and Poe Dameron (Oscar Isaac) Ph: David James © 2015 Lucasfilm Ltd. & TM. All Right Reserved.

Le film réussi à nous transporter dans l’aventure de Rey et Finn, deux personnages au passifs différents. Mais une chose est sûre, John Bodeya et Daisy Ridley sont d’excellents choix de casting puisqu’ils excellent. Et quel plaisir de voir un protagoniste féminin qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, qui est un moteur narratif dans le film et qui est à pied égal face à son compagnon d’aventure !

Certes, le scénario reprend un peu les codes du quatrième (premier) opus de la franchise. Mais il était nécessaire pour J.J Abrams de relancer la franchise d’un nouvel élan que nous n’avions pas dans la prélogie. Ici, la nostalgie se mêle à la modernité à la perfection sans que tout soit absolument forcé. Nous sommes plus que ravis de pouvoir revoir Han Solo, C3PO, Leai Organa et consorts, mais ça n’est pas au détriment des nouveaux personnages introduits Rey, Finn, Poe, Kylo Ren, etc. La balance a été trouvée et ça marche !

Tout comme dans la Trilogie, un aspect que nous apprécions dans ce nouveau volet est la surprise ! J.J Abrams et son équipe réussissent à introduire dans un univers connu beaucoup de nouvelles petites choses qui feront tiquer les fans et qui les laisseront sans réponses. Certaines surprises narratives ayant été cachées de la promotion, l’émotion n’est que plus forte par moment.

151465

Il y avait beaucoup de choses à dire dans ce nouveau film et même si on ne sent pas du tout les 2h16 passer (pour vous dire, nous ne pensions pas que le film allait s’arrêter là), il faut avouer que le film ne prend peut-être pas le temps d’approfondir certaines choses (SPOILER : la relation entre Solo et Organa après quelques années, l’amitié entre Finn et Poe FIN). Le 2ème petit reproche que l’on pourrait faire au film est peut-être le manque d’ambition au niveau de la musique. Et quel dommage. Quand le maestro John Williams reprend les commandes, on espérait qu’un nouveau thème ressortirait, mais ce que l’on retient le plus, c’est la musique que l’on connaît déjà.

Comme une trilogie est prévue, le film introduit de nombreux personnages que l’on reverra sûrement par suite, il ne faut donc pas s’étonner si certains protagonistes ont l’air d’être en retrait par rapport à d’autres et paraissent ainsi sous-exploités. Là encore, on sent que ce film sert de réintroduction à l’univers Star Wars et permet de préparer le terrain.

146934

Visuellement, le film est très réussi. Nous avons apprécié à les clins d’oeils pour les planètes choisies, connues de la franchise. Nous avons apprécié le design technologique du film, se rapprochant plus de la Trilogie que de la Prélogie (ce qui paraît logique). Les quelques scènes de batailles spatiales nous ont ravis et nous avons énormément apprécié les maigres scènes de sabres lasers, très brutales et primitives.

Il y a plein de choses que nous avons aimées et le but ici n’est peut-être pas de les lister. Nous laissons ça à d’autres qui le font sûrement mieux. Mais vraiment, c’est grâce à The Force Awakens que l’on peut se rendre compte de l’influence positif que peut avoir un film sur votre vie quotidienne. De sortir de la salles en ayant qu’une seule idée : vouloir le revoir et partir dans cette galaxie lointaine.

145371

Et on peut se poser plusieurs questions face à la suite des aventures. Premièrement, 2017 est bien trop loin. Mais d’avoir donné les clés de la franchise à Rian Johnson et Colin Trevorrow pour la suite nous intrigue, particulièrement pour le premier où nous sommes intrigués de voir ce qu’il peut apporter à la saga visuellement. Pour C. Trevorrow, c’est une autre histoire…

En attendant, merci Lucasfilm de nous avoir fait re-voyager en enfance devant un film qui nous a transportés, qui nous a fait rire, sourire, un peu pleurer et qui nous a simplement rendu heureux.

BANDE-ANNONCE

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire