Twenty : Critique

Twenty, comédie, FFCP, festival du film coréen à paris

Dans un paysage filmique souvent morose, Twenty est la petite comédie coréenne (et ce n’est pas une rom-com comme Whatcha Wearing) qui a remporté un franc succès dans son pays avec 3 millions de spectateurs. Une comédie sur cette jeunesse en quête de réponses, d’un avenir… et de sexe !

SYNOPSIS

“Trois amis inséparables depuis le lycée, qui font les quatre-cents coups ensemble, fêtent leurs 20 ans. Chacun doit désormais décider de ce qu’il veut faire de sa vie.”
(Source : FFCP)

LE FILM

Réalisateur : LEE Byeong-heon
Scénario : Lee Byeong-heon
Casting : Kim Woo-bin, Lee Junho, Kang Ha-neul

Sortie française inconnue

CRITIQUE

Twenty est le deuxième long métrage de LEE Byeong-heon après Cheer Up Mr. Lee qui était un film beaucoup plus indépendant. Effectivement, on se doute que Twenty est un produit de studio. C’est propre, presque trop propre, au niveau de sa mise en scène et de sa production. Mais si la forme du film ressemble à un produit lambda, le fond est bien différent.

Après une introduction assez ridicule et insensée de la création de l’amitié entre les trois jeunes hommes, le film les sépare assez rapidement. C’est d’ailleurs un point qui est assez troublant puisque le film les suit à 80 % séparément dans leurs environnements respectifs.

Twenty, comédie, FFCP, festival du film coréen à paris

Ainsi, en présentant trois jeunes venant de différents horizons, on peut se permettre d’aborder plus de sujets. Chi-ho, fils à papa ne sait pas quoi faire de sa vie et se cherche en boîte de nuit qu’il écume tous les soirs en espérant pouvoir coucher avec plein de filles. Kyung-jae a la chance d’aller à l’université et tombe amoureux d’une manipulatrice tandis que Dong-woo rêve de devenir dessinateur et mène une vie assez difficile. C’est ces différences qui créent l’humour lorsqu’ils sont tous les trois puisque chacun apporte quelque chose à l’humour et au récit.

Le film aborde les problèmes de ces jeunes séparément et l’aborde de manière assez cocasse et comique. Les situations dans lesquels ils se retrouvent sont vraiment drôles. La comédie est beaucoup amenée par les mimiques et les expressions exagérées de nos protagonistes. L’humour est certes un peu con-con (ils n’ont pas 20 ans pour rien), mais c’est efficace.

Twenty, comédie, FFCP, festival du film coréen à paris

La mise en scène est presque aseptisée, mais ça n’empêche pas le réalisateur d’en jouer. Il réussit à construire des séquences imaginaires où sa mise en scène est mise en exergue et se transforme en publicité coréenne où tout est parfait et beau jusqu’à ce que le naturel des protagonistes reviennent.

Le film aborde donc les thématiques de rêves vs réalité avec brio et un trio d’acteurs très bien choisi et complémentaire. L’humour con-con et les situations ont réussi à nous faire beaucoup rire donc Twenty est bien une comédie “coming of age” que l’on conseille.

BANDE ANNONCE

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire