Tokyo Tribe : Critique

TOKYO TRIBE-3D BR

Le film complètement fou de Sono Sion est projeté en France à l’occasion du Festival Kinotayo et sera aussi disponible en DVD et Blu-ray le 2 Décembre. Il y a de quoi se réjouir !

SYNOPSIS

“Dans un Tokyo futuriste, une immense guerre des gangs fait rage et divise la ville en quatre clans qui veulent imposer leurs règles.”
(Source : Wild Side)

LE FILM

Réalisateur : Sono Sion
Scénario : Sono Sion
Adapté du manga de Santa Inoue
Musique : B.C.D.M.G.
Casting : Shôta Sometani, Ryôhei Suzuki, Riki Takeuchi

Sortie française en DVD/Blu-ray & VOD le 2 Décembre.

CRITIQUE

Après avoir découvert l’excellent Love & Peace et l’étrange Tag (qui passe aussi au Kinotayo) du réalisateur nippon à l’occasion de l’Etrange Festival sur Paris, nous avons eu la chance de pouvoir découvrir un autre de ses films, le complètement fou Tokyo Tribe lors de sa diffusion au Festival Kinotayo et de sa sortie en vidéo en France.

HANDS_MG9878

Tokyo Tribe est clairement un OVNI, mais un excellent OVNI à découvrir d’urgence. C’est un film complètement déjanté, complètement fou, complètement ahurissant et… Vous aurez compris, il est “complètement” quelque chose.

Tokyo Tribe est un hip-hop opéra de 2h dans un Tokyo futuriste et dévasté par une jeunesse se faisant la guerre pour du territoire. Après un plan-séquence de plusieurs minutes virevoltant dans l’espace d’une rue accompagné d’un rap au flow posé et calme pour introduire l’ambiance du film nous avons droit à la présentation des bandes via des petits clips de présentation entrecoupés par une partie de couteaux sur les seins d’une policière.

TT_mera © 2014 TOKYO TRIBE Film Partners

Jusque là, rien d’anormal. Vous aurez bien compris, Tokyo Tribe n’est pas fait pour tout le monde. Mais le film de Sono Sion respire la profusion et la générosité visuelle. Le design de la production est excellent et à l’image du film : exagérée. Elle fourmille de petits détails, ça brille de mille feux. Entre un salon en mode l’Orange Mécanique avec de vraies personnes, une boule à facettes géante “Fuck the World”, il faut avouer que c’est tape-à-l’oeil et que ça marche !

De l’autre côté, le film est composé à 95% de dialogues chantés. Et il faut avouer que dans la plupart des cas, les acteurs y sont assez convaincants. Difficile de vraiment se rendre compte du flow japonais ne connaissant pas la langue, mais les raps sont pour la plupart excellents (mention à MC World dans notre cas).

TT_duel © 2014 TOKYO TRIBE Film Partners

Le seul petit problème qu’on pourrait reprocher à Tokyo Tribe, c’est qu’étant un musical hip-hop, le réalisateur décide bien évidemment d’incorporer une esthétique “clipesque” à son film. Et donc, on se retrouve face à un film qui donne l’impression d’être plusieurs clip de musiques mis à bout pour pouvoir former le film.

Mais Tokyo Tribe nous a tellement conquis qu’on ne lui en tiendra pas compte. Le film est un pur moment de cinéma complètement déjanté à vivre d’urgence.

BANDE-ANNONCE

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire