Bilan de la 10ème édition du Festival du Film Coréen à Paris

Festival du film coréen, 10ème édition, image, picture, affiche

Nous avions déjà couvert le Festival en 2014 et nous avions eu l’occasion de découvrir d’excellents films comme Monster Boy ou encore Sea Fog. Alors lorsque nous avons appris le retour (logique) du festival pour sa dixième édition, inutile de préciser que nous étions excités comme des petites puces à l’idée de découvrir sa programmation.

Cette édition était un peu particulière pour nous puisque nous avons eu l’immense honneur de devenir partenaire média du festival. Un partenariat qui a mis notre site en avant sur le matériel promo du festival et une mise en avant du festival avec un habillage au couleur de cette édition de notre site (si vous y êtes allés pendant cette période).

Nous étions donc aux anges, ravis de pouvoir commencer ce superbe Festival plein d’entrain et de petites étoiles dans le yeux ! Quoi ? On en fait trop ? Vous voulez qu’on se calme un peu ? Bon, d’accord, mais c’est bien parce que c’est vous.

Veteran, film, 2015, corée, sud, Ryoo seung wan, succès, ffcp, festival, image, picture, photo

Veteran

Début du festival avec le Veteran de RYOO Seung-Wan. Un énorme succès en Corée du Sud avec plus de 13 millions d’entrées. Après une cérémonie un peu longuette malheureusement (le temps de présenter tous les sponsors par exemple), le film se lance. Et en 5 minutes, toute la salle est déjà conquise ! Le film s’est avéré être une très bonne surprise puisque hilarant par moment, une action intense et bien réalisée et un scénario habile qui flirte entre sérieux et humour. Bref, on était super contents parce qu’on se disait que le festival commençait super bien ! Et on était encore plus contents de savoir qu’on allait rencontrer et interviewer son réalisateur le lendemain.

Deuxième jour plus léger au festival puisque nous avons des emplois du temps qui nous empêchent (malheureusement) de passer nos journées dans des salles obscures. Mais heureusement pour nous, le festival avait prévu Alice In Earnestland que nous voulions voir. Le résultat est plus mitigé puisque nous avons pas totalement accroché au film, mais nous tenons tout de même à souligner la mise en scène particulière et intéressante du film.

whatcha wearin, my ps partner, ffcp, comédie romantique, festival, film, photo, image, picture

Watcha Wearin

Troisième journée au FFCP séparée puisque mademoiselle s’est lancée dès le matin à la découverte de sa rom-com Whatcha Wearing qu’elle a tout simplement adoré (Quoi ? C’est une mademoiselle distinguée et les films romantiques, elle aime ça) puis a enchaîné avec The Shameless qui pour le coup, l’a un peu laissée de marbre, mais sûrement dû à tout l’amour dans son coeur qu’elle avait avec le film précédent.

Quatrième journée, où comment bien préparer pour son week-end ? Le programme de mademoiselle était plutôt simple puisqu’il consistait à s’enchaîner deux excellents films Island et Socialphobia puis par la suite interviewer le réalisateur de ce dernier. Autant vous dire que la journée était chargée, mais remplie d’émotions puisque Island est un des plus beaux films de 2015 et Socialphobia est un excellent thriller sur l’impact des réseaux sociaux et que l’interview de son réalisateur était passionnante. Tandis que monsieur, lui, est arrivé pour découvrir Twenty, tranquillement, sans stresse. Une petite comédie qu’il a beaucoup apprécié (Quel flemmard ce monsieur !)

Assassination, film, corée, 2015, espion, drame, festival, ffcp, image, picture, photo

Assassination

Début du week-end et cinquième journée du festival, il faut se préparer puisque les journées sont chargées ! Pour mademoiselle, découverte de End Of Winter puis Assassination et pour monsieur, découverte de A Midsummer’s Fantasia, rattrapage de Socialphobia et Assassination (Et là, on se dit “Youpi, vous avez réussi à faire une séance en commun !”).
Pour mademoiselle, la journée fut mitigée puisqu’elle n’a pas du tout apprécié le premier film… Heureusement que le drame historique, le blockbuster coréen aux 13 millions d’entrées, ce fameux Assassination a rattrapé la barre !

Pour monsieur, c’est un peu différent. Il a tout simplement vu par surprise un des plus beaux films de 2015 et un de ses films préférés de l’année ! Oui, rien que ça. Et franchement, si il vous dit que A Midsummer’s Fantasia, c’est juste incroyable, vous devriez le croire. Du coup, c’était impossible pour lui de rentrer dans Socialphobia tellement le film précédent lui trottait encore en tête (et c’est toujours encore un peu le cas). Donc malheureusement, impossible de finir celui-ci pour lui.

A Midsummer's fantasia, film, 2015, JANG Kun-jae, corée, korea, photo, image, picture

A Midsummer’s Fantasia

Dimanche fut une journée plus calme. D’une part parce que mademoiselle n’a rien fait (quelle flemmarde quand même) et que monsieur n’a assisté qu’à deux séances. Mais quelles séances ! Bon, OK, c’est un petit mensonge avant puisque il a vu Heart of Snow, Hear of Blood, un documentaire qui l’a (un tout petit peu) endormi. Intéressant, mais un peu chiant malheureusement (+ 3 points pour la rime !). Mais par contre, il a rattrapé son retard en allant voir Island et “oh boy”, quel film absolument sublime. Un conte fantastique sur le passé, la famille avec une esthétique enchanteresque. Bref, superbe film.

Et comme depuis le début du festival, on avait pas mal carburé et que chaque temps libre que nous avions, nous le passions au Publicis Cinéma, on a un petit peu ralenti ces deux derniers jours (même carrément arrêté…). Lundi, c’était la journée interviews puisque nous avons eu la chance de rencontrer Choi Dong-hoon, le réalisateur de Assassination dans la matinée et Jang Kun-jae, réalisateur de A Midsummer’s Fantasia. Des rencontres que nous ne risquons pas d’oublier !

Snif, c’est déjà la fin… Et oui, après une semaine de belles découvertes, il fallait bien que ça s’arrête à un moment. Nous n’avons pas pu nous rendre malheureusement à la clôture du film alors que le film nous intéressait, mais mademoiselle a réussi à mettre la rom-com Spellbound dans son programme pour finir tout ça…

island, film, corée, korea, 2015, PARK Jin-seong, photo, image, picture

Island

Plus que tous les films que nous avons vus et les rencontres que nous avons faites, ce que nous apprécions avec le FFCP, c’est cette capacité à nous faire voyager. A nous faire découvrir un autre cinéma, un cinéma riche avec d’excellents films. On a apprécié pendant cette semaine, que dis-je, nous avons adoré nous plonger dans la culture coréenne pendant cette semaine et nous serons bien évidemment au rendez-vous l’année prochaine.

Encore merci à toute l’équipe organisatrice du festival, aux bénévoles et un grand merci à Marion pour son aide pendant la semaine.

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire