Pan (2015) : Critique

306583

A l’occasion de sa sortie en salles le 21 Octobre, découvrez notre critique du nouveau film de Joe Wright sur la genèse de l’histoire du célèbre Peter Pan

SYNOPSIS

Petit garçon espiègle, Peter, âgé de 12 ans, possède un tempérament rebelle qu’il a du mal à maîtriser. Mais dans le sinistre orphelinat londonien où il a toujours vécu, sa personnalité n’est pas très bien vue. C’est alors que par une nuit extraordinaire, Peter est transporté dans une contrée fantastique peuplée de pirates, de guerriers et de fées du nom de Pays imaginaire.”
(Source : Allociné)

LE FILM

Réalisation : Joe Wright
Scénario : Jason Fuchs
Musique : John Powell
Casting : Hugh Jackman, Garrett Hedlund, Rooney Mara, Levi Miller, Amanda Seyfried

Sortie française le 14 octobre 2015

CRITIQUE

Je suis partie voir Pan sans être tout à fait convaincue par le film que j’allais voir, mais tout de même curieuse au sujet de la genèse de l’histoire de Peter Pan que l’on connaît si bien !

Comme pour la plupart des films autour de Peter Pan et son univers, on retrouve derrière ll’univers et les personnages, J.M. Barrie auteur du livre Peter Pan et Wendy sorti en 1911. Le moins que l’on puisse dire c’est que J.M. Barrie offre toujours un univers imaginaire aussi magique même en 2015.

PAN

Du point de la réalisation, il faut savoir qu’on se retrouve face à un film très enfantin avec un jeu très poussé de la part des acteurs qui peut sembler un peu trop exagéré par moment. Mais on s’y fait assez rapidement finalement.

Ici on oublie les enfants perdus, Wendy, Clochette et même Crochet tel qu’on le connaît. Dans cette version, on découvre le pays imaginaire tout comme Peter, où le pirate Barbe Noire y fait régner la terreur. Les seuls que l’on retrouve, c’est Monsieur Mouche plutôt fidèle à lui-même et une Lili la Tigresse pour le coup différente.

PAN

Si l’on fait abstraction du jeu un peu exagéré, chaque personnage est plutôt sympathique à découvrir et tout particulièrement Barbe Noire.. Celui-ci qui pour le coup nous était inconnu est en réalité déjà mentionné dans l’oeuvre d’origine de J.M. Barrie, comme quoi celui-ci finirait bien par pointer son nez.

Ce que l’on retient du film : dans un premier temps, les chansons Smells Like Teen Spirit de Nirvana et Blitzkreig Bop des Ramones chantées en cœur pour l’accueil de Barbe Noire par tous ceux travaillant dans les mines, et dans un second temps, les décors du Pays imaginaire.

Le premier semble au début absurde, mais en fin de compte ça marche et c’est plutôt classe à écouter/regarder. Le deuxième nous transporte vraiment dans un monde imaginaire plein de rêves, que cela soit l’arrivée au Pays imaginaire, les mines, les bateaux volants, la forêt, le royaume secret des fées … Tout est très beau à découvrir.

PAN

On fera la remarque aussi que pour une fois, cela fait plaisir de voir une 3D utile dans un film ! N’étant pas fan de la 3D souvent utilisée pour rien, ici elle permet d’apprécier peut être plus le film en nous submergeant dans l’univers.

Pan sera un film qui plaira aux jeunes enfants, mais aussi au plus grand enfant qui aiment voir une petite touche de magie !

BANDE-ANNONCE

               

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire