Kill Your Friends : Critique

002861

Avant sa sortie en salles le 2 décembre 2015, découvrez notre critique du premier long-métrage de Owen Harris (Black Mirror) avec l’excellent Nicholas Hoult

SYNOPSIS

“Londres, 1997. Steven Stelfox, 27 ans, producteur de musique et chasseur de talents, écrase tout sur son chemin. Poussé par sa cupidité, son ambition et une quantité inhumaine de drogues, il recherche le prochain tube.”
(Source : Allociné)

LE FILM

Réalisateur : Owen Harris
Scénario : John Niven
Basé sur “Kill your Friends” de John Niven
Musique : Junkie XL
Casting : Nicholas Hoult, James Corden, Georgia King, Craig Roberts, Jim Piddock

Sortie française : 2 décembre 2015

CRITIQUE

Après avoir officié sur plusieurs très bons programmes anglais comme Secret Diary of A Call Girl, Misfits ou encore Black Mirror, le réalisateur Owen Harris se lance dans un premier long-métrage très Sex & Rock’N’Roll tiré du livre de John Niven sur l’industrie du disque dans les années 90.

Owen Harris signe ici un très bon premier long métrage avec Kill Your Friends. Un récit dynamique, une histoire d’un homme narcissique et antipathique joué par un excellent Nicholas Hoult qui est prêt à tout pour réussir.

105804

Le personnage de Nicholas Hoult, Steven Stelfox, est un connard. Une personne imbue d’elle-même, qui se pense supérieure aux autres et qui n’hésite pas à écraser quiconque se pose sur son chemin. Owen Harris fait le choix de sa voix en off, mais de casser le quatrième mur, c’est-à-dire que Steven nous parle à nous, spectateurs. Un choix qui nous permet de mieux se glisser dans l’âme de Steven.

C’est un personnage qui va commettre des actes innommables (surtout pour éviter de spoiler) à ses collègues et connaissances dans le but de sortir vainqueur. Le film rappelle ainsi American Psycho dans ses moments de folie où le personnage succombe à ses pulsions.

211327

Le film se dote ainsi d’une très bonne bande son entre musique originale de Junkie XL (Mad Max Fury Road), mais aussi des titres à succès des années 90. Owen Harris fait ainsi le choix de présenter des séquences visuelles à l’allure clipesques et déjantées tout à fait prenantes.

Kill Your Friends est le digne successeur de American Psycho. Un récit sexe, drogue & Rock’N’Roll où Nicholas Hoult confirme qu’il est un acteur à suivre.

BANDE-ANNONCE

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire