Sicario : Critique

sicario

Présenté en sélection officielle au dernier Festival de Cannes, découvrez notre critique nouveau film de Denis Villeneuve (Prisoners, Enemy) avec Emily Blunt, Benecio Del Toro et Josh Brolin. En salles le 7 octobre 2015

SYNOPSIS

“La zone frontalière entre les Etats-Unis et le Mexique est devenue un territoire de non-droit. Kate, une jeune recrue idéaliste du FBI, y est enrôlée pour aider un groupe d’intervention d’élite dirigé par un agent du gouvernement dans la lutte contre le trafic de drogues. Menée par un consultant énigmatique, l’équipe se lance dans un périple clandestin, obligeant Kate à remettre en question ses convictions pour pouvoir survivre.”
(Source : Allociné)

LE FILM

Réalisation : Denis Villeneuve
Scénario : Taylor Sheridan
Directeur de la Photographie : Roger Deakins
Casting : Emily Blunt, Benicio Del Toro, Josh Brolin

Sortie française le 7 octobre 2015

CRITIQUE

A l’occasion du festival de Cannes j’ai eu la chance d’aller voir Sicario. Je n’avais vu qu’un seul film de Denis Villeneuve, Prisoners sorti en 2013, devant lequel je n’avais pas fait la maligne face à l’ambiance créée. Cette fois-ci en plus de nous proposer un thriller un peu mélangé d’action nous dévoilant une poursuite contre les cartels de drogue plutôt tendue. Est-ce que il réussit aussi bien à nous toucher avec ce film ?

La réponse est oui ! Sicario m’a énormément plu et j’ai été happée par le scénario en très peu de temps. A noter qu’il s’agit d’une belle réussite pour un premier scénario pour Taylor Sheridan.
Le film commence directement dans l’action d’une intervention dans le repère d’un Cartel avec des images assez dures qui explique facilement les motivations de Emily Blunt, dans le rôle de Kate, à rejoindre un groupe d’élite qui vise à descendre le cartel responsable.

sicario

Ce qui est réellement bien joué sur ce scénario c’est l’évolution du sentiment que l’on a face au déroulement de l’action. Alors qu’au début on se dit que Kate fait le bon choix en s’engageant dans cette lutte, on se retrouve vite à ressentir son incertitude et ses suspicions envers les actions à faire pour venir à bout de ce qui lui a été exposé en amont.
Denis Villeneuve réussit avec brio à faire passer les sentiments de Kate qui n’affecte pourtant pas directement le déroulé et l’ambiance de l’histoire. Une ambiance tendue et sombre qui maintien le spectateur en haleine à chaque instant avec une certaine pression.
A vrai dire on se retrouve un peu dans le flou tout le long du film comme Emily Blunt. On a l’impression de faire partie de l’action mais dans un rôle semblable à celui de Kate.

sicario

D’ailleurs concernant Emily Blunt son rôle peut sembler assez étrange, elle est à la fois personnage principal du film mais actrice secondaire sur les actions menées par le groupe. Elle suit mais n’a pas d’informations concrètes sur la mission entreprise. Elle aurait pu avoir un rôle fort étant le seul personnage féminin mais finalement elle est plutôt menée à la baguette ce qui la rend moins impressionnante que dans un rôle comme Rita dans Edge of Tomorrow (peut être me diriez vous que ce n’est pas comparable). Ceci dit elle joue toujours aussi bien.

Le rôle qui m’a le plus intrigué et marqué dans Sicario est bien celui de Benicio Del Toro, tout aussi mystérieux que le film. Celui-ci semble tout d’abord secondaire mais il gagne de plus en plus en importance pour finalement être l’élément principal de cette mission.
Benicio Del Toro parle très peu, mais il en impose à l’écran, il est intimidant et fait presque peur mais pourtant on a envie de l’apprécier.

sicario

Biensûr il y a Josh Brolin qui en impose aussi et qui mène très bien son rôle. Mais parmi les trois c’est probablement celui que je retiens le moins.

Pour ce qui est de la réalisation, celle-ci est très réussie. Les moments d’actions sont très bons mais j’ai surtout apprécié certains plans de nuit où la beauté de la scène accentue l’ambiance mystérieuse pleine de tension de l’histoire.

Sicario est un film qui m’aura énormément plu grâce à un scénario bien ficelé, ne dévoilant les éléments essentiels qu’au moment venu. Il réussi à nous surprendre mais aussi à nous montrer un milieux aux arrangements complexes avec une qualité de jeu et de réalisation qui s’apprécie à chaque instant.

BANDE-ANNONCE

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire