Qui a dépensé combien à la TV pour la période été 2015 au cinéma ?

FURY ROAD

La législation française diffère complètement de celle des Etats-Unis. Effectivement, il faut savoir qu’au pays de l’Oncle Sam, la publicité télévisuelle pour les films est autorisée contrairement à la France. C’est ainsi un média supplémentaire, un levier, que peuvent utiliser les distributeurs pour promouvoir leur film. D’ailleurs, on retrouvera assez souvent sur Internet des clips promotionnels appelés « TV spot » qui sont, comme le nom l’indique, des spots TV (duh).

Sur de nombreux blockbusters sortant aux Etats-Unis, un certain montant plus au moins important est alloué au service marketing pour promouvoir le film. Que ce soit de l’affichage, des spots radios ou spots TV, cela coûte bien évidemment de l’argent. Beaucoup d’argent dans certain cas, comme nous l’apprend l’article de Hollywood Reporter sur les achats d’espaces TV pour la période été 2015.

Lorsqu’on parle des revenus du box-office, on oublie souvent de prendre en compte les budgets promotionnels qui deviennent d’années en années de plus en plus importants. Nous en parlions un petit peu dans cet article, mais les chiffres d’après vont vous montrer que le succès d’un film est relatif au budget global de celui-ci, c’est-à-dire budget de production et de promotion.

Entre le 15 mai et le 31 août 2015, les distributeurs américains ont dépensé 973.3 millions de dollars en spots TV. Le studio Warner a lui seul représente 27.1% de ces dépenses avec 264.3 millions de dollars suivi par le studio Universal Pictures avec 168.9 millions de dollars dépensés et pour clôturer le podium, Disney Pictures qui a dépensé 110.4 millions de dollars en spots TV. Alors que le box-office US a rapporté plus de 4 milliards de dollars sur la même période, il faut donc se dire qu’1 milliard a été dépensé en spots TV et on ne sait pas encore pour le reste.

Warner est donc le studio qui a dépensé le plus d’argent pour promouvoir ses films. Le film dans lequel Warner a dépensé le plus d’argent est Mad Max Fury Road avec 43.7 millions de dollars investis dans la publicités télévisuels. Le film a depuis gagné 153 millions de dollars aux Etats-Unis et 221 dans le monde, mais lors de son ouverture, il avait récolté 45 millions de dollars pour son 1er week-end.

071280

Sûrement très décevant pour Warner, le film tirée de la série HBO Entourage, la Warner a dépensé 40.7 millions de dollars en spots TV. Quand on sait que le budget du film était de 30 millions et que celui-ci n’a récolté que 45 millions dans le monde entier, le film n’est finalement presque pas rentable en salles n’ayant pas tout les autres coûts concernant sa sortie salles. Mais peut-être que Warner se rattrapera avec la vidéo.

Deuxième déception pour Warner avec une comédie : Vive les Vacances (Vacation en Anglais). Alors que la comédie a remporté 55 millions de dollars sur le territoire US et 35 millions dans le reste du monde, les coûts de promotion télévisuels s’élèvent à 35.2 millions de dollars.  Mais Warner finalement s’en sort bien avec Mad Max puisque le film a bien marché, mais aussi San Andreas avec Dwayne Johnson puisqu’avec 39.4 millions de dollars investis dans la publicité TV, le film a remporté 154 millions de dollars sur le territoire américain.

jurassic world

Universal Pictures a pour l’instant une année de folie entre les succès de Jurassic World, Fast & Furious 7, Fifty Shades of Grey ou encore Les Minions. Un succès qui a tout de même coûté de l’argent dans la période été avec 34.9 millions dépensés pour la promotion TV de Jurrasic World. Un investissement rentable puisque le film a remporté 647 millions sur le territoire. 26.1 millions pour Les Minions, mais là encore, 329 millions de dollars sur le territoire depuis sa sortie, il semblerait que ça ait valu le coup. Et Trainwreck, le dernier film de Judd Appatow, avec un budget de 35 millions, le studio a voulu le pousser (grâce aux bonnes critiques) et a dépensé 25.6 millions en spot TV. Le résultat ? Le film a passé la barre des 100 millions aux Etats-Unis.

Le « petit » dernier sur le podium est le géant Disney. Son plus gros succès de l’été Avengers 2 n’a pas été beaucoup à la télévision puisque seulement 26.9 millions ont été dépensés. Mais le film étant déjà connu, cela était sûrement une bonne idée. Par contre, pour promouvoir le dernier de la bande-annonce, Disney a mis les bouchées doubles avec 34.8 millions en spot TV pour son Ant-Man de Peyton Reed avec Paul Rudd. Enfin, le studio a environ dépensé 27 millions de dollars en spot TV pour deux autre de ses films, le dernier Pixar Inside Out (Vice-Versa) et l’excellent Tomorrowland (A la Poursuite de Demain) qui a fait un bide au box-office mondial.

mission impossible

Les autre studios ont eux aussi dépensés pas mal d’argents pour promouvoir leurs films. Paramount a dépensé 65.5 millions de dollars dont 42 millions pour la promotion de Mission Impossible Rogue Nation, le reste étant alloué à Terminator Genisys. Pour le premier, ce fut assez rentable puisque le film culmine à 183 millions pour l’instant aux Etats-Unis. Sony Pictures a même dépensé plus d’argent (et pour quel résultat…) avec 72.5 millions alloués au spots TV : Pixels avec Adam Sandler engloba 32.1 millions des dépenses (Le film n’a rapporté que 75 millions dans le pays), mais aussi pour Ahola, le dernier film de Cameron Crowe.

Quoi de mieux que de finir sur Fantastic Four de la FOX ? Le studio a dépensé 24.3 millions de dollars en spot TV pour finalement, n’avoir que 55 millions de dollars en salles (et un film très mal reçu et apprécié). Plus globalement, le studio a dépensé 90 millions de dollars en spot TV avec 23.4 millions pour Spy (qui remporte plus de 100 millions sur le territoire) et 16.9 millions pour Paper Towns.

Source

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire