La Tête Haute : Critique

la tête haute

La Tête Haute d’Emmanuelle Bercot a été présenté en sélection officielle pour l’ouverture du Festival de Cannes où il fût très bien accueilli par le public et la critique. Découvrez notre critique à l’occasion de sa sortie vidéo.

SYNOPSIS

“Le parcours éducatif de Malony, de six à dix-huit ans, qu’une juge des enfants et un éducateur tentent inlassablement de sauver.”
(Source : Allociné)

LE FILM

Réalisation : Emmanuelle Bercot
Scénario : Emmanuelle Bercot & Marcia Romano
Casting : Catherine Deneuve, Rod Paradot, Benoît Magimel, Sara Forestier, Diane Rouxel …

Sortie en salles le 13 mai 2015/ Sortie vidéo le 30 septembre 2015

CRITIQUE

Nous avions beaucoup entendu parler de La Tête Haute comme un film bon et saisissant lors de sa sortie en salles. N’ayant pas eu l’occasion de le voir au cinéma, nous avons eu la chance de le visionner pour vous en parler, à l’occasion de sa sortie en vidéo chez Wild Side.
A vrai dire, nous ne savions pas si le film allait vraiment nous captiver et nous toucher comme tant de personne l’ont dit. Mais nous n’y avons pas échappé !

la tête haute

Du début à la fin, nous avions les yeux fixés sur Malony et son histoire. Emanuelle Bercot réussi à mettre en scène un sujet pas forcément évident, sans donner cette sensation de cliché de l’enfant délinquant.

Au contraire, la prestation de Rod Paradot est époustouflante. On a presque du mal à croire qu’il s’agit là de son premier rôle. Il réussit à faire passer beaucoup de choses à travers ce rôle. Malony est un personnage rempli de colère et qui a pris du retard dans sa vie. Présenté comme ainsi, on se dit que l’on va avoir une mauvaise image du personnage, mais Rod Paradot réussi à transmettre beaucoup de sentiments dans son jeu. Il nous montre un personnage colérique, mais avec finalement un bon fond et une réelle profondeur.

Le traitement des relations joue beaucoup dans ce film. Que cela soit entre Malony et sa mère, Malony et la juge jouée par Catherine Deneuve, Malony et Yann joué par Benoît Magimel ou Malonny et Tess. Toutes ces relations se rapportent au personnage principal et sont approfondies juste suffisamment pour créer une importance à chacun et un ensemble fort.

la tête haute

Chaque rôle secondaire est également très bien interprété. Le rôle de “bon juge” que joue Catherine Deneuve est justement équilibré avec ces moments où des décisions n’étant pas en faveur de la liberté de Malony sont prises. Bien qu’elle se dévoile comme étant un personnage voulant tout faire pour que Malony s’en sorte, l’aspect de justice dont ne peut se séparer le rôle de juge est conservé. Il en est de même pour Yann l’éducateur de Malony. Ce personnage est présenté comme un personnage fort et positif. Mais Emanuelle Bercot nous montre surtout un personnage humain, qui a des moments plus bas que cela soit à travers la violence ou la tristesse.

Dans ces deux cas, on ne voit pas la vie de ces personnages en dehors de leur travail. Mais à travers Malony on apprend à les connaître et c’est cela qui crée une relation qui devient importante à nos yeux.

la tête haute

Pour la famille de Malony, c’est autre chose. Sa mère par exemple va par moment nous énerver et par moment nous paraître attachante. Enfant et adulte à la fois, on a dû mal à la cerner, on a presque l’impression qu’elle a le même âge que Malony. Mais l’importance que lui donne ses fils lui donne une forte importance sentimentale.

Comme vous pouvez le constater dans ce que nous venons de dire, La Tête Haute est un film qui fait beaucoup appel aux relations et aux sentiments. Et enfin de compte, c’est bien le cas car même la conclusion du film se rapporte à ces deux éléments.

Le Tête Haute est un très beau film, joué par d’excellents acteurs. Un film coup de poing, coup de cœur qui réussira à vous chambouler autant que nous.

BANDE ANNONCE

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire