Krisha : Critique

Découvrez notre critique du premier film de Trey Edward Shults nominé à la Semaine de la Critique de Cannes et primé au festival de Deauville.

krisha

SYNOPSIS

“Après plusieurs années d’absence, Krisha passe des vacances en famille. Elle profite de ces moments pour réparer ses erreurs passées, cuisiner la traditionnelle dinde et prouver à ses proches qu’elle s’est améliorée.”
(Source : Semaine de la Critique)

LE FILM

Réalisateur : Trey Edward Shults
Scénario : Trey Edward Shults
Directeur de la Photographie : Drew Daniels
Musique : Brian McOmber
Casting : Krisha Fairchild, Robyn Fairchild, Bill Wise, Chris Doubek, Olivia Grace Applegate, Alex Dobrenko, Bryan Casserly, Chase Joliet, Augustine Frizzell

Sortie française inconnue

CRITIQUE

Présenté en compétition de la Semaine de la Critique à Cannes et au festival de Deauville où il a obtenu le prix de la critique en 2015, Krisha est le premier long-métrage de Trey Edward Shults. Il a décidé comme de nombreux cinéastes d’adapter son court-métrage en long. Est-ce réussi ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Trey Edwards Shults réussi à créer son propre univers face à un problème de famille commun. Ou comment un sujet vu et revu arrive à être transcendé et nouveau à travers sa mise en scène.

KRISHA_03

En effet, Trey Edwards Shults réussit un tour de force en proposant une histoire très personnelle d’une manière assez inédite. Alliant de longs plans séquences dans un huit clos, montage dynamique et haché, le film ne cesse jamais de nous étonner. On y rajoute une bande-originale étonnante et anxiogène et vous obtenez ce film étonnant.

On pourrait penser que Krisha est basée sur une histoire vraie, mais c’est plus compliqué que cela. Effectivement, la plupart des acteurs sont vraiment de la même famille, mais l’histoire du film n’est pas basé sur celle de l’actrice principal qui est la tante du réalisateur, mais plutôt inspiré de la relation entre le réalisateur/acteur et son père biologique.
Bref, c’est assez compliqué mais on sent l’implication de tous les acteurs dans leurs rôles et dans l’histoire et le message qu’ils essaient de véhiculer.

krisha

Krisha parle donc du cheminement de Krisha qui essaie de se rapprocher de sa famille et particulièrement de son fils après une vie remplie d’additions. Tout le film se pose sur les réactions de Krisha. Quand elle se sent bien, la mise en scène est paisable, heureuse, positive. Quand elle replonge, on passe dans une réalisation bancale, une ambiance anxiogène (mais très anxiogène, nous n’exagérons pas), une musique assourdissante. Cette dualité du personne est donc sublimée par la mise en scène qui essaie de capter toute la psychologie du personnage.

Tout cela pour dire que Krisha est un film qui nous aura mis extrêmement mal à l’aise par moment, mais qui aura su apporter un souffle nouveau à un sujet déjà vu. Une mise en scène absolument sublime, un réalisateur qui émerge. Bref, à suivre.

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire