Bilan de l’Etrange Festival 2015

15629-le-programme-et-les-invites-de-l-etrange-festival-2015-du-3-au-13-septembre-au-forum-des-images-de-paris

L’Etrange Festival a été pour nous une semaine remplie d’avant-premières, de découvertes, des films assez incroyables et loufoques. Bref, le festival a rempli sa mission avec brio, nous faire découvrir d’autres horizons cinématographiques.

Notre première journée fut assez mitigée puisque entre la projection de Brand New-U et Ni Le Ciel Ni La Terre, nous n’avons pas été complètement conquis. Mais nous avons pu découvrir et entendre les équipes de productions de ces films, ce qui reste toujours un petit plus non négligeable.

483_1280_1280_inside

Mais heureusement, vendredi a réussi à rattraper avec deux excellentes découvertes : Tag de Sono Sion et Turbo Kid. Première découverte du cinéma de Sono Sion (eh oui, il faut bien y passer à un moment) devant un film méta complètement barré, mais un bonheur ! Turbo Kid a réussi à bien nous faire rire dans cet univers cheap post-apocalyptique. Une bonne journée.

Samedi, nous avons continué sur notre lancée de cinéma de l’étrange avec Cooties et Yakusa Apocalypse. Le premier nous a divisé car Florent a beaucoup accroché à l’humour et aux acteurs tandis que Madeline est restée de marbre et n’a pas réussi à bien rentrer dans le film. Le deuxième film de la journée nous a lancé sur la division puisque Yakusa Apocalypse a lui aussi davantage plu à Florent. Mais le film reste une bonne découverte dans la filmographie de Takashi Miike.

Extra Tales PK 1

Nous avions un très bon programme de prévu le dimanche. Men & Chicken pour Florent, Extraordinary Tales pour Madeline et finir avec Moonwalkers en présence du réalisateur pour bien clôturer ce premier week-end. Malheureusement, notre emploi du temps sur-chargé (et pour un dimanche, c’est même étonnant pour nous) ne nous a pas permis d’aller voir Moonwalkers. Pire, la séance de Men & Chicken étant complète, nous n’avons pas pu nous dédoubler et nous sommes donc aller voir Extraordinary Tales à deux. Heureusement, le film de Raul Garcia nous a fait passer un très bon moment et nous avons beaucoup aimé ses différents segments d’animation.

Retour en semaine oblige, nous ne pouvions aller qu’aux projections du soir. Mais ce n’est pas grave puisque le soir, l’étrange festival projetait le film britannique Nina Forever en présence du casting. On a pu voir en vrai Jessica Hyde (ou Fiona O’Shaughnessy dans la vraie vie ) et elle a la classe. Les réalisateurs nous ont expliqués que lorsque leur film a été montré au SXSW, ils parlaient avec quelqu’un du fait que leur film pouvait être montré à l’Etrange. La personne leur a répondu qu’ils étaient obligés de le montrer à l’étrange, étant un festival de référence. Le film quant à lui, s’est avéré être une plutôt bonne surprise assez glauque et étrange avec un peu d’humour.

nina forever, film, photo, 2015

Passons mardi et mercredi puisqu’à cause d’emploi du temps, nous n’avons pas pu assister aux projections. Mais Jeudi, Madeline a pris son courage à deux mains pour aller découvrir une série de courts métrages (d’animation évidemment). Une heure lui aura suffit puisque trop expérimental pour elle, elle quitta le salle. Mais elle aura quand même pu voir World Of Tomorrow de Don Hertzfeld qui est un artiste que nous apprécions énormément ici.

Donc vendredi, on est revenu à l’attaque en découvrant Tangerine. Dommage, ce fut une assez grosse déception. Le film se veut cool, se vend comme cool, mais finalement, ne l’est pas tant que ça. Par fatigue, nous avons préféré rentrer pour nous préparer un peu pour le week-end.

891_1280_1280_inside

Samedi donc, nous avons couru comme le vent pour aller découvrir le deuxième film de Sono Sion projeté à l’Etrange : Love & Peace. Et quel plaisir ! Nous avons tout simplement adoré le film et avons passé un très bon moment, comme toutes les personnes dans la salle. Petite pause café et on est reparti en direction de The Visit, un faux documentaire que nous avions découvert il y a un petit bout de temps et que nous étions pressés de découvrir. Résultat mitigé puisque Madeline n’a pas vraiment accroché tandis que Florent a trouvé le sujet et la mise en scène très intéressante.

822_1280_1280_inside

Dernière journée, nous voulions finir sur une bonne note. Nous avons donc décidé de rattraper un film que nous avions raté et que nous voulions absolument voir : Moonwalkers. Et quelle bonne idée ! Le film s’est avéré être une des plus grosses surprises de ce festival et a même remporté le Prix du Public cette année. Pas d’autres films, pas de cérémonies de clôture, mais ce n’est pas grave puisque la mission de l’étrange était remplie. Une très bonne édition remplie de pépites filmographiques, d’étrangetés, de bizarreries et de bons moments !

Top 3 Madeline :

  1. Moonwalkers
  2. Love & Peace
  3. Extraordinary Tales

Top 3 Florent :

  1. Moonwalkers
  2. Tag
  3. Love & Peace

Toutes nos critiques de l’Etrange Festival

Palmarès :

Grand Prix du Nouveau Genre : La Peau de Bax de Alex Van Warmerdam
Prix du Public : Moonwalkers d’Antoine bardou-Jacquet
Grand Prix Canal + du court-métrage international : The Grey Matter de Luke & Peter Mc Coubrey
Prix du Public du court-métrage international : Splintertime de Rosto

On se donne rendez-vous l’année prochaine pour de nouvelles aventures !

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire