Documentary Now : Découvrez un épisode avant la diffusion

dronez-1-731x1024

La mini-série de Fred Armisen, Bill Hader et Seth Myers (Saturday Night Live) se dévoile dans un épisode sur les cartels de drogue au Mexique.

SYNOPSIS

« Mini-série de six épisodes qui couvrira différents sujets d’investigations comme les cartels de drogues, un groupe de rock des années 70, le festival Al Capone en Islande et tant d’autres. »

LA MINI-SÉRIE

Créateurs : Fred Armisen, Bill Hader et Seth Meyers
Scénario : Fred Armisen, Bill Hader et Seth Meyers
Réalisateurs : Alex et Thomas Buono
Casting :Fred Armisen, Bill Hader, Jack Black, John Slattery, Irving Azoff, Aidy Bryant, Mike O’Brien, Paula Pell, Tim Robinson.
Nombre d’épisodes : 6
Diffusion : IFC

Début de la diffusion le 20 août 2015 sur IFC

CRITIQUE

Venant de l’esprit déjantée de Fred Armisen, Bill Hader et Seth Myers du Saturday Night Live, la bande-annonce de la mini-série avait attirée notre attention. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’avec ce premier épisode, on retrouve un cocktail qui mérite le coup d’œil : un mockumentary rempli d’absurdités, de dialogues plus fous les uns que les autres, du transformisme et des guests.

Présenté sous la forme d’un documentaire pour « DRONEZ » (avec un Z), Hellen Mirren introduit cette entreprise qui est prête à tout pour l’information. Rien de mieux comme PDG qu’un Jack Black imbu de sa personne dans une entreprise dès plus hipster, installé à Brooklyn, dans des bureaux minimalistes et hypes, des gens qui se baladent dedans, etc. Une parodie complète du magazine VICE.

dronez-2

On découvre ainsi des journalistes prêts à tout pour découvrir la vérité et le chef du cartel mexicain qui contrôle une région du Mexique près de la frontière avec les US. Des journalistes qui là encore, sont l’archétypes des journalistes bobos et hypes. Armisen et Hader ne se gênent pas pour se moquer de leurs personnages et de temps en temps de leur stupidité (la scène dans la maison mexicaine est tout simplement hilarante).

L’humour n’est pas tout le temps gros comme un camion, même si il faut avouer que souvent, les créateurs font appel à des mécanismes assez gros (le coup des chaussures dans la boîte de nuit, la cocaïne avec le cartel, etc), mais l’interprétation de Armisen et Hader rattrapent tout. Impossible de ne pas penser à la série Portlandia de Fred Armisen dans son interprétation et son transformiste pour interpréter autant de caractères différents.

Cet épisode est donc une franche réussite. Après l’hilarant 7 Days In Hell d’HBO, IFC va donc nous régaler de six faux documentaires par Armisen, Hader et Meyers, des rois de la comédie US qui risquent de nous faire voyager, mais pas forcément de la manière dont on pense !

REGARDER L’EPISODE

Vous vous demandez bien comment c’est possible de regarder l’épisode alors que la série n’a pas encore été diffusée ? C’est simple, IFC et VICE ont été assez gentils pour nous partager cette épisode en intégralité et sans blocage géographique (donc on peut le regarder en France).

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire