Les Chansons que mes frères m’ont apprises : Notre critique

songs my brother taught me, les chansons que mes frères m'ont apprises

Présenté en compétition à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes ainsi qu’au Festival de Deauville, découvrez notre critique du très beau premier film de Chloé Zhao.

SYNOPSIS

“Johnny vient de terminer ses études et s’apprête, avec sa petite amie, à quitter la réserve indienne de Pine Ridge pour chercher du travail à Los Angeles. La disparition soudaine de son père vient bousculer ses projets. Il éprouve également des remords à laisser Jashaun sa petite sœur de 13 ans dont il est très proche. Johnny doit reconsidérer son avenir…”
(Source : Allociné)

LE FILM

Réalisation : Chloé Zhao
Scénario : Chloé Zhao
Casting : John Reddy, Jashaun St. John, Irene Bedard …

Sortie française le 9 septembre 2015

CRITIQUE

Les Chansons que mes frères m’ont apprises est un film qui a été sélectionné cette année à la Quinzaine des Réalisateurs. Nous l’avons vu un peu par hasard, ne sachant pas vraiment quel était son sujet. Était-ce une bonne ou mauvaise surprise ?

songs my brother taught me, les chansons que mes frères m'ont apprises

Suite au visionnage du film, notre avis était très partagé. C’est un film qui a de nombreux atouts, mais certains éléments nous ont moins plus, moins accrochés.

Mais il faut dire ce qui est, Les Chansons que mes frères m’ont apprises est un beau film avec une thématique intéressante et de sublimes paysages.
On se retrouve à suivre l’histoire de Jonnhy Winters qui vit dans une réserve indienne avec sa petite soeur et sa mère. Tout ce qu’il souhaite, c’est partir de la réserve, mais il a des remords en ce qui concerne la mort soudaine de son père et sa sœur qu’il laisse dernière lui.

491566

Jonnhy représente dans ce film le besoin d’ouverture vers l’extérieur. Il ne voit pas d’avenir dans la réserve indienne. A l’inverse, sa soeur est une jeune fille qui voit de la vie et de l’avenir dans ce milieu où elle grandit. Elle aime son entourage et les traditions de la réserve.
De ce fait, il est intéressant d’observer les habitudes et la vie de cette réserve de deux angles différents. Autant du point de vue de Jonnhy, on ressent ce malaise d’une vie simple, routinière et pleine de secrets vis-à-vis de sa mère et sa soeur, mais lorsqu’on suit Jashaun, on a l’impression de se retrouver dans un tout autre cadre. Elle n’a pas peur de ceux qui l’entourent et aime sa culture et semble profiter de chaque moment. Elle est d’ailleurs très attachante en tant que personnage.

A travers Les Chansons que mes frères m’ont apprises, on découvre donc ce qu’est la vie d’une réserve indienne. Comment chacun pense et vit dans ce cadre. C’est un film touchant qui a notamment une certaine splendeur grâce à ses paysages vastes et désertiques.

songs my brother taught me, les chansons que mes frères m'ont apprises

Le seul élément gênant dans la réalisation et qui nous a empêché d’être transporté par ce monde reclus et personnel est le montage composé de scènes très courtes et entrecoupées qui donnent un rythme sec par rapport au sujet et à l’histoire. Cela finit par créer une certaine longueur malheureusement.

Malgré ce dernier bémol, il s’agit tout de même d’un beau film dans son ensemble qui plus est touchant. A la fois dépaysant et représentatif d’un sentiment qui peut se retrouver dans des zones beaucoup moins isolés de nos jours. Un beau premier film pour Chloé Zhao.

BANDE-ANNONCE

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire