Réalité : Notre critique

077619

SYNOPSIS

“Jason Tantra, un cameraman placide, rêve de réaliser son premier film d’horreur. Bob Marshall, un riche producteur, accepte de financer son film à une seule condition : Jason a 48 heures pour trouver le meilleur gémissement de l’histoire du cinéma…”
(Source : Allociné)

LE FILM

Réalisateur : Quentin Dupieux
Scénario : Quentin Dupieux
Directeur de la Photographie : Quentin Dupieux
Casting : Alain Chabat, Jonathan Lambert, Élodie Bouchez, Kyla Kenedy, John Glover, Eric Wareheim, Jon Heder

Sortie française : 18 février 2015 / Disponible en DVD/BluRay

CRITIQUE

Après avoir réalisé l’OVNI “Wrong Cops” en 2014, Quentin Dupieux (plus connu sous le nom de Mr. Oizo dans le milieu de la musique électronique) revient avec un nouveau film qui sur le papier semble tout aussi barré que ces précédents.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Réalité nous a laissé de marbre. Mais d’une assez bonne manière. Quentin Dupieux signe peut-être ici son film le plus abouti, personnel et réussi de sa carrière.

441460

L’introduction et le début de Réalité restent ancrés un maximum dans le réel et le crédible, mais tout doucement, Quentin Dupieux introduit des éléments contradictoires à son intrigue et ses personnages. Très vite, le film commence à prendre le chemin inverse et se transforme en un géant bric-à-brac de scènes inexplicables.

Mais attention, le film n’essaie pas forcément d’avoir un sens à travers ces scènes et cette transformation onirique. En effet, on comprend assez vite que le film tourne beaucoup autour du rêve et sa représentation. Il est donc normal de penser que le film pourrait s’avérer être qu’un énorme rêve, n’ayant pas forcément un sens général, mais que chaque séquences se suffisent en elles-mêmes.

058004

L’expérience de visionnage du film s’avère être éprouvante au début étant donné que notre esprit à tendance à vouloir expliquer la relation entre personnages et séquences, mais très vite, on se laisse transporter par l’absurdité des situations. Ceci est bien évidemment aidé par la très bonne performance de Alain Chabat qui campe ici un cinéaste attachant, drôle à la recherche du plus beau gémissement de l’histoire du cinéma. Une recherche loufoque qui l’amènera dans des situations cocasses.

Réalité est le film parfait pour commencer la filmographie de Quentin Dupieux. Un casting connu de tous et appréciable, une production de très bonne facture et un univers loufoque et barré, propre à son réalisateur.

BANDE-ANNONCE

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire