Le Petit Prince : Notre critique

le petit prince, stop motion, 3D, paramount, mark osborne, antoine, saint exupéry, animatio, 2015, film, enfance, adulte

SYNOPSIS

« C’est l’histoire d’une histoire.
C’est l’histoire d’une petite fille, intrépide et curieuse, qui vit dans un monde d’adultes.
C’est l’histoire d’un aviateur, excentrique et facétieux, qui n’a jamais vraiment grandi.
C’est l’histoire du Petit Prince qui va les réunir dans une aventure extraordinaire. »
(Source : Allociné)

LE FILM

Réalisation : Mark Osborne
Scénario : Irena Brignull inspiré de l’oeuvre de Antoine de Saint-Exupéry
Casting voix : Mackenzie Foy, Jeff Bridges, Rachel McAdams, James Franco, Benicio Del Toro …
Casting voix (français) : André Dussolier, Florence Foresti, Vincent Cassel, Marion Cotillard, Guillaume Gallienne, Laurent Lafitte et Vincent Lindon

Sortie française le 29 juillet 2015

CRITIQUE

Nous avons tous, je pense, lu ou entendu l’histoire du Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry. Une histoire que le film du même nom, réalisé par Mark Osborne, m’a donné envie de lire et découvrir à nouveau.

le petit prince, stop motion, 3D, paramount, mark osborne, antoine, saint exupéry, animatio, 2015, film, enfance, adulte

Amoureuse du cinéma d’animation, j’attendais beaucoup le film Le Petit Prince. Le mélange d’animation stop motion et 3D que dévoilait la bande annonce m’a tout de suite plu, et ce choix de mettre un histoire dans une autre histoire me paraissait intéressant à découvrir d’un point de vue scénaristique.

Je n’ai eu aucune déception. Ce film est une petite pépite de l’animation.
Mark Osborne réussit à conserver l’esprit d’enfance de l’histoire du Petit Prince notamment grâce à la technique du stop motion faite à base de papier, qui peut rappeler les pliages, dessins ou livres d’enfant. Cela s’associe parfaitement avec l’animation 3D représentative du monde moderne que cela soit par la technique que par le cadre de l’histoire.

C’est intéressant d’observer comment le réalisateur crée une réelle division entre l’univers de l’enfance et l’univers adulte qui s’opposent totalement et s’associent pourtant à merveille à l’écran.
On constate une utilisation particulière des couleurs. Des couleurs ternes et froides pour un monde stricte, morne et sans vie caractérisent le monde réel et la planète réservée aux adultes. Tandis que l’univers stop motion ainsi que la maison et le jardin de l’Aviateur sont haut en couleurs, pleins de vie et de désordre, ce qui offre une sensation de joie et liberté.

le petit prince, stop motion, 3D, paramount, mark osborne, antoine, saint exupéry, animatio, 2015, film, enfance, adulte

On se retrouve donc face à une technique et une animation belles et travaillées. Mais encore plus que ça le scénario et les personnages nous accrochent et nous transportent dans cette histoire teintée de magie. On y retrouve beaucoup d’éléments qui font partie de notre quotidien à tous : des parents qui ont de l’ambition pour leurs enfants, des parents qui travaillent beaucoup, une envie d’évasion …
On s’attache très vite à la Petite Fille. Au début sa situation familiale nous fait un peu de peine pour elle, car elle la rend adulte avant l’âge. Mais plus tard, on finit par vouloir l’accompagner dans ses journées avec l’Aviateur qui sont pleines de fantaisies, de bons moments. Le jardin et la maison de l’Aviateur remplis de tout et n’importe quoi représentent un peu cette petite bulle intemporelle qui résiste au fléau du temps qui passe. Cet aviateur fou mais passionnant est au final un peu l’Antoine de Saint-Exupéry dans cette histoire. Il narre son histoire et l’histoire du petite prince. C’est le personnage qui permet de faire le lien entre les deux mondes et les deux histoires.
L’ensemble des personnages secondaires en dehors de la mère, sortent de l’histoire originale et de l’univers du Petit Prince. Et bien qu’on ait moins à faire à eux dans le film, ils sont très bien intégrsé à l’histoire, à la métaphore que Mark Osborne fait de la société d’aujourd’hui.

le petit prince, stop motion, 3D, paramount, mark osborne, antoine, saint exupéry, animatio, 2015, film, enfance, adulte

Le Petit Prince est un nouveau film original réussi pour Mark Osborne. Dans un tout autre registre que Kung Fu Panda, il arrive à nous transporter, nous faire rêver et nous faire réfléchir sur notre entourage grâce une animation très réussie, une histoire travaillée et des personnages attachants. Moi-même ayant eu la larme à l’oeil à la fin du film, je pense que Le Petit Prince fera rêver et pleurer plus d’un.

BANDE ANNONCE

 

Version française :

 

Version originale sous titrée :

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire