La Isla Minima : Notre critique

541466

SYNOPSIS

“Deux flics que tout oppose, dans l’Espagne post-franquiste des années 1980, sont envoyés dans une petite ville d’Andalousie pour enquêter sur l’assassinat sauvage de deux adolescentes pendant les fêtes locales.”
(Source : Allociné)

FILM

Réalisation : Alberto Rodriguez
Scénario : Alberto Rodriguez, Rafael Cobos
Casting : Raúl Arévalo, Javier Gutiérrez, Antonio de la Torre, Nerea Barros, Salva Reina …

Sortie française le 15 juillet 2015

CRITIQUE

Plus qu’un thriller, Alberto Rodriguez nous offre un film d’époque après la mort de Franco en Espagne. Nous avons tout de suite voulu voir ce film après avoir lu son synopsis et encore plus après avoir vu la bande-annonce. Et le film n’est absolument pas décevant ! La Isla Minima offre une histoire intense réussie, jusqu’à nous mettre mal à l’aise par moment.

Beaucoup, je pense, liront et penseront qu’il s’agit d’un film à la True Detective entre le duo que tout oppose, la série de meurtre et cette ambiance de tension calme. Des caractéristiques dignes d’un thriller en soit. Mais il s’agit plus qu’un simple thriller dans le cas présent. On ressent cette envie qu’a Alberto Rodriguez de montrer cette société post-franquiste où la ligne est encore fine entre dictature et démocratie, avec la loi du silence encore à l’oeuvre et les personnalités des deux détectives.

Le réalisateur réussit ainsi à nous faire découvrir une période historique tout en nous “divertissant”. On se laisse vite happer par le film grâce à ce contexte et des personnages convaincants.

Le casting est une belle découverte, qui est étonnant, quand on sait que le duo, joué par Raúl Arévalo et Javier Gutiérrez, est connu initialement pour des rôles en comédies. Ils se retrouvent ici dans un tout autre type de registre, un contexte sombre et sérieux, où leur interprétation est superbe au point qu’on en devinerait pas leur background. Les rôles secondaires sont également très bons et crédibles ce qui rend ce thriller poignant à plusieurs reprises.

Un autre élément qui a un rôle à part entière dans ce film, c’est le lieu. Tourné en Andalousie, une région plutôt sauvage près des rives marécageuse du Guadalquivir, le film se dote rapidement d’un contexte hostile et étrange. La mise en avant de ce lieu n’est pas quelconque, l’introduction du film en fait son sujet principal, en nous montrant des vues aériennes de ce paysage.

Les nombreux méandres des marécages paisibles et hostiles à la fois se lient tout à fait au sujet de La Isla Minima. Ils peuvent à la fois représenter les détours nécessaires et les pièges rencontrés par les détectives lors de l’enquête de la série de meurtre et la situation étrange ce cette période post-franquiste où des choses sont encore dissimulées.

La Isla Minima est un très bon thriller espagnol qui en plus de nous troubler et nous faire vivre un suspens tout du long, cherche à faire connaître cette période instable des années 80.
Un beau film a ne pas rater.

BANDE-ANNONCE

         

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire