Hot Girls Wanted : Notre critique

MV5BMTcyMjU5NjAwN15BMl5BanBnXkFtZTgwOTM1MTc4NTE@._V1_SX640_SY720_

SYNOPSIS

“Elles ont 18 ou 19 ans, et elles rêvent de gloire et d’argent facile. L’industrie du porno les attire dans ses filets avec de fausses promesses et les utilisent le temps de quelques scènes X.”
(Source : Allociné)

LE FILM

Réalisateurs : Jill Bauer et Ronna Gradus
Scénario : Brittany Huckabee
Producteurs : Rashida Jones, Jill Bauer, Ronna Gradus, Brittany Huckabee

Disponible sur Netflix depuis le 29 mai 2015

CRITIQUE

Montré en avant-première au Festival de Sundance en 2015 et produit par Rashida Jones (Ann Perkins de Parks & Recreations), le documentaire a été salué par le critique et le public au point où Netflix en a récupéré les droits monde pour son service. Que vaut-il vraiment ?

Hot Girls Wanted souligne impeccablement un phénomène prenant de plus en plus d’ampleur et fragilisant et/ou détruisant la vie de jeunes femmes qui partent dans l’espoir de devenir la future star du porno “amateur”.

MV5BMjE1Nzc3OTIwNV5BMl5BanBnXkFtZTgwMTgxOTk4NTE@._V1__SX640_SY720_

Le documentaire suit ainsi plusieurs jeunes filles entre 18 et 25 ans qui ont décidé de tout quitter pour s’installer en Floride dans l’objectif de se faire de l’argent en tournant des films pornographiques. Des jeunes filles qui pour la plupart viennent d’avoir 18 ans et qui voulaient quitter leurs villes natales (souvent paumées), à la recherche d’un monde meilleur rempli de paillettes et de strass.

Le documentaire s’accorde aussi à suivre la vie intime de ces jeunes femmes qui lorsqu’elles reviennent chez elles, doivent mentir à leurs proches par exemple, mais aussi tenter de continuer à avoir une vie normale alors que beaucoup de personnes savent ce qu’elles font. Et ce sont des moments qui mettent mal à l’aise le spectateur.

Sans être complètement moralisateur, le documentaire condamne clairement ce que font ces jeunes filles, mais une grosse partie sert à expliquer pourquoi elles font ceci. Certaines le font pour changer de vie, pour le sexe, pour l’argent, pour le fun, pour découvrir de nouveaux horizons. Beaucoup de raisons pour un travail qui paie très bien ces jeunes femmes.

MV5BMTk3Nzk1NDM2OV5BMl5BanBnXkFtZTgwNDgxOTk4NTE@._V1__SX640_SY720_

Pourtant, on s’aperçoit que la concurrence est rude dans le monde de la pornographie et qu’au bout de quelques mois, les filles sont relayées à faire du porno de plus en plus étrange (bondage, soumission, “forced blowjob”) pour continuer à gagner un peu d’argent.

Le documentaire essaie d’aborder énormément de thématiques et problèmes en rapport avec le sujet. Mais dans sa courte durée, le film n’arrive pas à aller au bout de ses sujets par moment et c’est regrettable. Pourtant, il reste une piqûre de rappel nécessaire à la situation de ces jeunes filles et de ce monde.

BANDE-ANNONCE

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire