Entourage (2015) : Notre critique

-

SYNOPSIS

“Star hollywoodienne, Vincent Chase et ses potes, Eric, Turtle et Johnny, sont de nouveau dans la course, et en pleine négociation avec Ari Gold, ancien agent devenu patron de studio.”
(Source : Allociné)

LE FILM

Réalisateur : Doug Ellin
Scénario : Doug Ellin
Histoire : Doug Ellin et Rob Weiss
Producteurs : Doug Ellin, Stephen Levinson, Mark Wahlberg
Casting : Kevin Connolly, Adrian Grenier, Kevin Dillon, Jerry Ferrara, Jeremy Piven

Sortie française : 24 juin 2015

CRITIQUE

Moins de quatre ans après la fin de la série télévisée sur HBO (et cette horrible fin avec Ari Gold), les quatre amis du Queens reviennent pour de nouvelles aventures, sur grand écran cette fois-ci.

En tant que fan invétéré de la série, il faut avouer que nous attendions ce film depuis un certain temps. Quasiment annoncé après la fin de la série, le projet a mis un certain temps à trouver l’argent et à se concrétiser. Mais quel bonheur !

Entourage ravira clairement les fans de la série. Impossible de ne pas aimer car on retrouve ce qui faisait notre plaisir : une bande de potes soudée affrontant Hollywood, des vannes, de l’humour vaseux, Ari Gold qui pète des câble, des guest-stars, etc. Tout les bons éléments de la série se retrouvent dans cet épisode géant de 1h40.

264692

Après une introduction digne d’Entourage remettant les choses à plat sur les évènements de la fin de la saison 8, le film se permet de faire un petit rattrapage sur la personnalité de nos quatre héros à travers un documentaire sur Vince. Un petit rattrapage qui permettra aux personnes n’ayant pas regardé la série de pouvoir suivre par la suite.

Et même si je pense que le film peut se regarder sans avoir vu la série, il est indéniable que celui-ci n’aura pas le même goût. Le film se permet de mettre un maximum d’allusion à la série à travers des événements, mais aussi des personnages récurrents (comment oublier Billy Walsh et son film Medellin) par exemple, ce qui fera énormément plaisir aux fans.

280147

Alors oui, le film n’a pas un humour ultra-développé, a un langage fleuri, des personnages un tantinet misogyne, mais ce n’est pas comme si on le découvrait, ça fait 8 saisons qu’on les suit. Pas gêné sur ce point là, je dois avouer que j’ai beaucoup ri face aux tirades de Drama qui revient en force dans ce film ou encore Ari Gold, encore plus chaud bouillant que la braise et toutes les situations dans lesquelles se retrouvent nos amis.

Inutile d’aller plus loi, Entourage remplit parfaitement le cahier des charges, c’est-à-dire de proposer un très bon épisode de la série étendu sur 1h40. On est heureux de retrouver la bande, l’humour graveleux, les situations et bien évidemment Ari Gold !

BANDE-ANNONCE

            

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire