Applesauce : Notre critique

Applesauce-Poster

SYNOPSIS

“Tous les mardis soir, l’animateur de radio Stevie Bricks invite ses auditeurs à appeler pour raconter leurs histoires. Et ce soir, Ron Welz est prêt à raconter la sienne. Mais très vite, il est rattrapé par son passé. Quand il reçoit des membres humains par la poste, sa vie s’écroule. Qui le tourmente ?”
(Source : CEFF)

LE FILM

Réalisateur : Onur Tukel
Scénario : Onu Tukel
Directeur de la Photographie : Jason Banker
Musique : Michael Montes
Casting : Onur Tukel, Max Casela, Trieste Kelly Dunn, Jennifer Prediger

Sortie française inconnue

CRITIQUE

Après un Summer Of Blood plutôt bien reçu et encore inédit en France (mais montré lors de la troisième édition de Champs-Elysées Film Festival), le cinéaste revient au sein de ce festival pour présenter son nouveau film Applesauce qui ne sortira sûrement jamais en France…

C’est bien dommage. Découvert sans connaître ses précédents travaux, il faut avouer que Applesauce regorge de bonnes idées, d’un univers particulier et un humour glaçant.

Applesauce-1

Si il y a bien quelque chose que j’apprécie dans ce genre de comédie, c’est de voir un événement bénin transformer la vie des personnes pour le pire. Et il faut avouer que Onur Tukel fait ça à la perfection. Alors qu’il s’apprêtait à dévoiler son pire secret à la radio, Ron est interrompu et doit la raconter à ses proches amis. A partir de là s’en suit une série d’événements plus horribles les uns que les autres.

Et même si Applesauce essaie de pousser ses personnages au bout du rouleau, le film n’est jamais sombre (malgré l’utilisation des codes du thriller de temps à autre) et garde un ton assez léger et ironique tout le long. On se retrouve donc face à des situations assez horribles et pourtant, tellement drôles pour les amateurs d’humour noir.

Alors que les personnages sombrent dans leurs tourmentes, Ron essaie de continuer sa vie comme si de rien n’était. Et une partie intéressante du film qui selon moi n’a pas été assez développée est lorsque Ron fait ses cours au lycée. Abordant une opinion très personnelle sur des sujets difficiles, il aurait été intéressant de creuser le débat même si ce n’est pas forcément le sujet du film.

Applesauce-2

On a cette douce impression de se retrouver dans un spin-off de la série Louie du comédien Louis C.K. Une comédie absurde où l’on rigole du malheur des personnages, des situations rocambolesques et inattendues et des airs de jazz qui viennent amener de la tension.

Difficile de vous parler de Applesauce sans vous spoiler l’intrigue, mais on finira par dire que le film s’avère être une très bonne surprise : un bon mélange entre drame et comédie, une ambiance particulière, un humour noir et des protagonistes bien travaillés.

BANDE-ANNONCE

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire