6 Years : Notre Critique

 070913

SYNOPSIS

“Dan et Melanie ont 20 ans. Ils sont ensemble depuis six ans et s’aiment depuis l’enfance. Mais quand la maison de disques dans laquelle Dan fait son stage lui propose un emploi, leur couple est mis à rude épreuve. Entre sa carrière et sa relation avec Mel, il doit choisir. Quel avenir pour leur couple ?”
(Source : CEFF)

LE FILM

Réalisation : Hannah Fidell
Scénario : Hannah Fidell
Directeur de la photographie : Andrew Droz Palermo
Musique : Julian Wass
Casting : Taissa Farmiga, Ben Rosenfield, Joshua Leonard, Lindsay Burdge, Dana Wheeler-Nicholson, Jennifer Lafleur

Sortie française inconnue, mais prévue sur Netflix

CRITIQUE

Présenté en avant-première au Champs-Elysées Film Festival et bientôt sur le service de sVOD Netflix (nous vous parlions déjà de l’acquisition du film), bien reçu au festival SXSW, il faut avouer que nous étions bien curieux de découvrir ce petit film indépendant produit par les frères Duplass.

6 Years est très loin de révolutionner le genre. Le film a cette sensation d’être déjà vu et déjà fait, mais (oui, il y a un mais) il s’avère être regardable et permet de passer un assez bon moment. Voilà pourquoi :

6 Years est une histoire de rupture, de retour à la réalité, d’un passage d’un état à un autre. Le film se permet de montrer la dégringolade d’un couple qui est ensemble depuis 6 ans d’une très belle manière. Le film ne devient jamais une caricature et baigne dans la mélancholie. Tout cela est sûrement dû à l’alchimie entre Taissa Farmiga et Ben Rosenfield qui forment un très beau couple à l’écran.

258599

Le film, dans sa mise en scène, reste l’archétype de ce que nous propose le film US indépendant (un peu comme notre film d’auteur français en noir et blanc). Si vous êtes amateur du genre, cela vous plaira beaucoup mais sa mise en scène n’apporte rien de nouveau malheureusement.

Mais certains thèmes abordés par la réalisatrice sont très intéressants : la violence conjugale au sein d’un couple. A deux reprises, notre couple se retrouve dans une situation désespérée et en vient aux mains. Souvent violente, c’est le personnage de Taissa Farmiga qui va taper en première et souvent fort. Mais c’est souvent le personnage de Ben Rosenfield qui va se retrouver dans de mauvais draps : mensonge à l’hôpital, arrêté par la police. J’ai ressenti ces scènes comme un appel à l’égalité. Que si les actes étaient inversés, ça ne serait pas passé de la même manière.

259537

6 Years est l’histoire d’une séparation, d’un éloignement. Une histoire assez dure pourtant racontée avec une réelle légèreté. Le film n’essaie jamais de nous emmener dans les coins sombres de la psychologie des personnages et navigue sur une fine ligne entre tristesse et joie. Les personnages évoluent doucement pour se séparer de plus en plus et le récit reste juste.

Le film n’a donc rien d’exceptionnel, traite son sujet avec une mise en scène vue et revue, mais c’est justement son sujet qui réussi à m’accrocher. Une histoire triste, mélancholique, sur l’amour, sur l’évolution. Un sujet qui parlera sûrement à beaucoup.

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire