Netflix acquiert les droits de « Beasts of No Nation » de Cary Fukunaga

Netflix_Web_Logo

Dans l’objectif de renforcer son catalogue mondial, Netflix continue de racheter des films et séries pour sa programmation original. On y compte déjà un grand nombre de séries, mais surtout de nouveaux films : un deal de production avec Adam Sandlers, l’humoriste, pour produire plusieurs films, une suite de « Tigre et Dragon » en collaboration avec Weinstein Co., un deal de production avec les frères Duplass et les droits pour Jadotville, un film avec Guillaume Canet et Jamie Dornan.

Mais cette news concerne l’achat de « Beasts of No Nation » de Cary Fukunaga pour un montant de 12 millions de dollars.

beastsofnonation

« Beasts of No Nation » est un film réalisé et écrit par Cary Fukunaga (applaudi pour son travail sur la série « True Detective » en tant que réalisateur) avec Idris Elba (Pacific Rim, Luthor, etc). L’histoire suit le voyage d’un garçon qui se retrouve forcer à intégrer un groupe de soldats dans un pays de l’Afrique de l’Ouest.

Selon Variety, l’achat de ce film produit par Participant Media and Red Crown pour 6 millions de dollars et tourné l’année dernière au Ghana aurait pour objectif de lancer Netflix dans la course aux Oscars. En effet, Netflix a de grand projet pour ce film et voudrait le voir triompher et remporter quelques statuettes. C’est d’ailleurs pour ça qu’il a battu Fox Searchlight et Focus pour les droits du film.

Une date de sortie n’a pas été encore annoncé, mais si Netflix prévoit de faire ceci, le film sera sûrement disponible en streaming sur leur service vers la fin 2015. Car pour être éligible aux Oscars, il faut que le film dispose d’une sortie en salles comme le stipule le règlement de l’Académie :

Les films, qu’importe leurs versions, qui reçoivent leur première projection publique d’une autre manière que dans une salle de cinéma ne seront pas éligibles pour l’Académie des Oscars. Ceci inclus en partie la diffusion à la télévision, la VOD, la distribution sur Internet ou en DVD.

Tout comme Tigre et Dragon ou les films produits par les frères Duplass, « Beasts of No Nation » aura donc une sortie en salles aux US pendant un temps assez limité, juste assez pour que le film soit recevable aux Oscars.

Alors que Jadotville a été acquis pour 17 millions de dollars et que « Beasts of No Nations » l’a été pour 12 millions, on ressent réellement l’envie de Netflix de participer à l’industrie du cinéma américaine. Une envie qui n’est pas forcément apprécié de tous car lors du festival de Sundance 2015, Netflix avait envoyé des agents pour essayer de récupérer les droits de certains films. Un essai qui s’est avéré être un échec étant donné que les agents et cinéastes n’étaient pas prêts à renoncer à une sortie en salles.

« Beasts of No Nation » s’annonce être un film très intéressant avec un réalisateur talentueux et un bon casting principal que nous avons hâte de découvrir… sur Netflix !

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Un commentaireLaissez un commentaire

Laisser un commentaire