Young Ones : Notre critique

180871

SYNOPSIS

“Dans un futur proche, l’eau est devenue rare, suscitant convoitise et violence. Dans ce climat hostile, Ernest Holm veille sur sa ferme, son fils Jerome et sa fille Mary, et nourrit l’espoir de rendre ses terres à nouveau fertiles.”
(Source : Allociné)

LE FILM

Réalisateur : Jake Paltrow
Scénario : Jake Paltrow
Photographie : Giles Nuttgens
Casting : Nicholas Hoult, Elle Fanning, Michael Shannon, Kodi Smit-McPhee, Aimee Mullins

Sortie française : 13 août 2014

CRITIQUE

Nous avions raté Young Ones au cinéma étant donné que le film était resté à peine deux semaines dans quelques salles en France. Et lorsque l’occasion de le découvrir se présenta, nous avons sauté dessus. Un film de science-fiction sur un monde sans eau avec un aussi beau casting, comment dire “non” ? Sommes-nous ressortis satisfaits ou non ?

403572

Alors que Young Ones possèdent quelques (grosses) faiblesses, l’ensemble du résultat est plus que satisfaisant grâce à un bel univers et de très belles performances. Young Ones se permet d’aborder plusieurs thématiques à travers un découpage en chapitre que nous avons trouvé intéressant.

Premièrement, il faut avouer que Young Ones réussi à créer un monde complètement différent et le légitimise assez rapidement. Cela est en partie dû bien évidemment à un tournage dans les contrées sauvages d’Afrique du Sud, une contrée sèche et mortelle pour les hommes, mais aussi au niveau de la production du film avec des décors très bien soignés, les objets (les armes modifiées, les robots), et les dialogues. Un réel effort qui se traduit très bien à l’écran rendant cette univers crédible au bout de quelques minutes et tout le long du film.

244774

Face à ça, l’histoire se divise en trois chapitres distincts sur trois personnages et leur manière de survivre dans ce monde inhospitalier. Trois chapitres sur trois hommes représentant les trois passages obligés mais aussi leurs évolutions : l’enfant, le jeune homme et l’homme. Il est d’ailleurs assez intéressant de noter que pour chaque chapitre, le personnage passe au “niveau supérieur” (être un jeune homme et devenir un homme par ses actions).

Mais Young Ones est aussi une histoire de vengeance qui se construit tout doucement le long du film afin d’exploser en un climax brutal à la fin. Tant que le film reste assez général sur ce qu’il aborde, il est très agréable. Mais lorsque Jake Paltrow essaie d’aborder la psychologie et les sentiments de ces personnages, c’est à ce moment là que le film tourne presque à la catastrophe. Ces scènes sont très mal écrites ce qui les rendant ennuyeuses et clichés. Nous ne parlerons même pas de l’écriture du personnage de Elle Fanning qui est plus qu’inutile, représentant la cruche de service ne servant à pas grand chose. Définitivement les gros points faibles du film.

241023

Face à ces défauts, nous avons tout de même noté un réel effort au niveau de la mise en scène du film, offrant une vision très personnelle de l’esthétique de Jake Paltrow. Beaucoup de zoom in/zoom out offrant un saut dans l’âme des personnages, des plans très longs, etc. Nous avons réellement apprécié ce que Jake Paltrow en terme de mise en scène dans Young Ones, un gros plus !

Comme vous avez pu le lire, Young Ones s’avère être un très bonne surprise avec un univers qui se légitime assez rapidement, trois acteurs principaux très convaincants et une mise en scène poussée et très belle. On recommande.

BANDE-ANNONCE

            

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire