Cars 2 : Notre critique

cars 2

SYNOPSIS

« Flash McQueen, la star des circuits automobiles, et son fidèle compagnon Martin la dépanneuse reprennent la route pour de nouvelles aventures. Les voilà partis pour courir le tout premier Grand Prix Mondial, qui sacrera la voiture la plus rapide du monde ! Mais la route du championnat est pleine d’imprévus et de déviations. »

(Source : Allociné)

LE FILM

Réalisation : John Lasseter, Brad Lewis
Scénario : John Lasseter, Brad Lewis, Dan Fogelman
Casting : Owen Wilson, Larry The Cable Guy, Michael Caine, Emily Mortimer …

Sortie française : 27 juillet 2011

CRITIQUE

Après avoir vu Cars qui nous a conquis, nous avons tout de suite voulu enchaîner avec Cars 2 pour suivre Flash McQueen et toute ses amis de Radiator Springs. Contrairement au premier Cars, nous visionnions pour la première fois ce film. Les critiques pas vraiment bonnes ne nous avaient pas donné envie… Mais qu’en est-il de notre avis ? Un film digne du premier ou qui convient aux critiques?

Terrible ! Ou nous devrions plutôt dire qu’il s’agit là d’une énorme déception. Avec ce deuxième volet de Cars, on perd toute l’émotion et l’attachement aux personnages que nous avions eu avec le premier.

cars 2

Tout d’abord Cars 2 passe dans un registre complètement différent. Au lieu d’être dans une histoire très “humaine” et dénuée d’éléments superflus comme dans le premier, on se retrouve ici dans une sorte de film d’agent secret en parallèle d’un film de compétition de voiture.
Il y a de l’idée derrière, mais malheureusement ça ne marche et cela ne nous séduit pas. On ne comprend pas forcément le début vu que cela n’a rien a voir avec Cars 1, mais l’histoire entre les deux dimensions (mission secrète et compétition de voiture) est bien construite. Pourtant il manque le fil identitaire du premier film et par conséquent nous n’arrivons pas à entrer dedans.

Concernant les personnages, nous avons beau retrouver Flash McQueen, Martin et le reste de l’équipe, nous n’arrivons pas à retrouver ce qui faisait d’eux des personnages uniques et attachants. Le pire étant bien évidemment Martin. On comprend l’objectif de Lasseter de jouer sur le côté naïf et un peu idiot de Martin que nous avions déjà dans le premier volet, mais malheureusement c’est allé beaucoup trop loin. Le Martin mignon et marrant que nous connaissions est vite oublié ! Plus le film avance, plus le personnage devient lourd jusqu’à nous taper sur les nerfs. Martin n’est plus innocent, il est juste idiot et ne comprend strictement rien.

CARS 2

McQueen est décevant d’une autre manière lui aussi. Celui-ci devient justement trop parfait, il est gentil et ne veut blesser personne. Au revoir le Flash McQueen imbu de lui même qui nous faisait un peu sourire. Les nouveaux personnages quant à eux sont assez quelconques, il n’ont pas de traits de caractères très marquants ce qui ne les fait pas ressortir. Grosse déception pour les personnages c’est vraiment dommage.

L’unique point positif que nous avons trouvé dans Cars 2 concerne les paysages qui sont toujours créés avec une finesse que nous apprécions énormément. Les différentes villes du tournois : Tokyo, Rome et Londres sont superbes. Le film aura donc tout de même réussi à nous faire voyager.

19719838

Cars 2 est un film loin d’être à la hauteur du premier et c’est vraiment dommage car il y avait probablement de quoi faire un bon film si les choses suivaient un meilleur fil rouge. On espère que le Cars 3 annoncé en Mars dernier rattrapera cette baisse de régime pour obtenir un film digne du premier opus.

BANDE-ANNONCE

      

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire