La French : Notre critique

128118

SYNOPSIS

« Marseille. 1975. Pierre Michel, jeune magistrat venu de Metz avec femme et enfants, est nommé juge du grand banditisme. Il décide de s’attaquer à la French Connection, organisation mafieuse qui exporte l’héroïne dans le monde entier. N’écoutant aucune mise en garde, le juge Michel part seul en croisade contre Gaëtan Zampa, figure emblématique du milieu et parrain intouchable. Mais il va rapidement comprendre que, pour obtenir des résultats, il doit changer ses méthodes. »
(Source : Allociné)

LE FILM

Réalisateur : Cédric Jimenez
Scénario : Audrey Diwan et Cédric Jimenez
Directeur de la photographie : Laurent Tangy
Casting : Jean Dujardin, Gilles Lelouche, Mélanie Doutey, Benoit Magimel

Sortie française : 3 décembre 2014

CRITIQUE

La French est un film que nous avons découvert au Showeb de la rentrée début octobre à travers un extrait de plusieurs minutes. Vous pouvez le voir sur le blog il y a peu de critiques de film français n’étant pas vraiment fan en général de ceux-ci, mais La French avait l’air bon et j’avais bien envie de le voir.

En allant voir ce film dont Jean Dujardin et Gilles Lellouche sont les deux protagonistes principaux, autant dire que je n’ai pas été déçue. A vrai dire j’aurai peu de points négatifs sur ce film.

469622

Dans un premier temps, j’ai trouvé ce film bon d’un point de vue historique et scénaristique. Personnellement je connaissais rapidement la French Connection et l’affaire du juge Pierre Michel, mais pas vraiment dans les détails. Le scénario arrive à nous mettre petit à petit dans cette affaire des années 70/80 en contextualisant correctement l’ensemble. C’est donc une réelle découverte en termes d’histoire et d’évènement qui de plus est agréable à regarder.
En termes de réalisation, j’avoue ne pas avoir accrocher tout de suite mais une fois le juge Pierre Michel, interprété par Jean Dujardin, lancé dans l’affaire, on a envie de savoir où toutes ses actions vont mener.

Habituellement j’ai du mal avec Jean Dujardin, malgré qu’il soit montée sur le devant de la scène du cinéma français (et un peu internationale) suite à The Artist. Toutefois, dans La French, je trouve peu de chose à lui reprocher. Il joue son rôle avec puissance et nous accroche totalement au personnage du juge autant dans son aventure professionnelle que dans sa vie privée. Quant à Gilles Lellouche bien connu des français également, a ici un rôle qui lui colle bien à la peau. Il fait en effet un très bon Zampa, mafieu redouté, important, qui cherche son adversaire, mais le redoute au fond de lui.
En soit, nous avons donc un duo bien réussi pour un bon film.

033803

Mais il y a malgré tout un petit bémol selon moi. Une mafia digne d’une mafia peut-être pour certains, mais avec je dirai des personnes rendant l’organisme moins convaincante. Je pense à Benoît Magimel, qui dans le rôle du fou ne réussit pas à être intimidant et menaçant.
Ensuite il y a quelques clichés comme les mafieux américains et les échanges en italien (on notera le petit accent français de Gilles Lellouche, mignon comme tout), mais heureusement pour ce film ceux-ci ne sont pas abondant et ne nuisent pas vraiment.

La French est un film français qui n’est pour moi pas comparable au cinéma américain comme j’ai pu le lire de temps en temps. Mais c’est un BON film français et ça fait plaisir de pouvoir voir et conseiller un film comme celui-ci.

BANDE-ANNONCE

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire