Souvenirs de Marnie : Notre critique

132203

SYNOPSIS

“Très solitaire, et renfermée, Anna a perdu ses parents très jeune, et vit en ville avec ses parents adoptifs. Lorsque son asthme s’aggrave, sa mère adoptive l’envoie chez des parents, les Oiwa, qui vivent près de la mer dans un petit village au nord d’Hokkaïdo. Pour Anna, c’est le début d’un été d’aventures qui commence par sa découverte d’une grande demeure construite au cœur des marais, non loin du village. Même si elle semble avoir quelque chose de familier pour elle, La Maison des Marais, comme l’appellent les villageois, est inhabitée depuis bien longtemps. Et c’est là-bas qu’elle va faire la rencontre d’une étrange et mystérieuse fille : Marnie…”
(source : Allociné)

LE FILM

Réalisation : Hiromasa Yonebayashi
Scénario : Keiko Niwa, Masashi Ando,Hiromasa Yonebayashi
inspiré du roman de Joan G. Robinson
Production : Studio Ghibli
Casting : Sara Takatsuki, Nanako Matsushima, Susumu Terajima …

Sortie française : 14 janvier 2015

CRITIQUE

Grâce au Carrefour de l’animation du Forum des Images à Paris, j’ai eu la chance de voir le dernier film du Studio Ghibli en avant-première. Pour tout vous dire, j’avais vraiment très envie de le voir, mais en même temps j’avais un peu peur d’être déçue par ce dernier film étant donné son début en salles assez faible au Japon. Ce dernier Ghibli est-il donc beau et saisissant ou est-ce davantage une déception ?

J’ai envie de dire que Souvenirs de Marnie est vraiment bon et beau, même s’il est toujours loin des grands films du studio tel que Le Voyage de Chihiro ou Princesse Mononoke. Il n’est pour moi pas à la hauteur de ceux-ci parce que même si à la fin du film j’en suis ressortie conquise, il y a tout de même eu certains moments que j’ai trouvé trop exagéré et trop enfantins par rapport au reste du film qui se déroule très naturellement. On retrouve d’ailleurs bien la patte de Hiromasa Yonebayashi dans cet univers réaliste accompagné d’une touche de fantastique.

594872

Le character-design est simple tout comme dans son premier film pour le studio, Arrietty : un character-design assez simple dans les expressions en comparaison à certains personnages des films de Hayao Miyazaki où les expressions et les visages sont souvent très expressifs et pour lesquels l’exagération devient naturel.
Yonebayashi joue d’avantage dans la finesse des traits que dans la fantaisie et cela se ressent encore plus dans Souvenirs de Marnie. On retrouve moins le côté nature de Arrietty ce qui est logique étant donné que Anna n’est pas de la taille d’une fourmi. Toutefois, on a droit à de très beaux plans du marais autour duquel est construit le village.

En ce qui concerne le scénario du film, je le trouve très bon dans le sens où le public découvre et est surpris jusqu’au bout tout comme Anna, le personnage principal.
Effectivement, nous savions que Anna rencontrerait une amie appelée Marnie, mais le mystère qui entoure cette dernière intrigue. Vous aussi, vous vous demanderez sûrement : D’où vient-elle ? Qui est-elle ?

383291

Et la beauté du scénario réside dans cette envie de savoir. On en oublie presque les petites scènes qui sont un peu trop exagérées sur l’aspect émotionnel entretenu par les deux jeunes filles ou encore une scène un peu trop à la “Titanic”.
Ce qui est à côté de ce duo est mis en scène avec justesse, cela donne un contexte à la vie de Anna et la Maison des Marais sans jamais envahir le sujet principal. Chaque partie est donc justement maitrisée en temps et le film durant 1h40 ne se voit pas passer.

Souvenirs de Marnie est encore une réussite même s’il n’atteint pas la grandeur des premiers films du studio. On finit la série de film Ghibli dans la finesse et j’avoue que d’avoir vu ce film en me disant qu’il s’agit probablement du dernier d’une belle série m’a rendu un peu nostalgique.

BANDE ANNONCE

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

2 commentairesLaissez un commentaire

  • Alors .j’ai adoré cet anime . Bonne étude de la psychologie des personnages, pas de surnaturel comme dans les autres ça change.
    Dans la salle nous étions que des adultes genre 25/35 ans . C’est quand même pour toute la famile lol.
    Il a presque réussis à me faire pleurer (insensible) .
    Faut le voir c’est un très beau film .

    • Le surnaturel est présent en quelque sorte avec Marnie mais c’est vrai qu’il est beaucoup plus discret que dans la plupart des films Ghibli.
      Et en effet il met presque la larme à l’oeil même pour les moins sensibles (mon cas aussi).
      Content que le film t’ai plus autant que nous. N’hésite pas à le conseiller autour de toi !

Laisser un commentaire