Les horribles PowerPoint des services marketing de Sony Pictures

Suite au piratage de Sony Pictures d’environ 40Gb de données par un groupe qui est soi-disant relié à la Corée Du Nord, les journalistes ont pu éplucher beaucoup de dossiers internes en rapport avec les films du groupe. Entre les histoires concernant The Interview (son budget, etc), les numéros de sécurité social des employés, Sony s’avère être dans une situation assez embarrassante. Et les PowerPoint du service marketing (ci-dessous) ne vont pas aider la chose.

On se demande souvent comment sont conçus les campagnes de communication. Mais avant ceci, il faut réussir à marketer son film comme il faut grâce à des études de consommateur, mais aussi les thèmes qui ressortent de certains films. Et comme vous allez pouvoir le voir, Sony ne semble pas être les meilleurs concernant l’élaboration de jolies présentations.

Grown Ups 2

lf27qb4ckj4kzfotox0h

ltej0famlckybuijklfv

Pour ce nouveau film de Adam Sandler, on remarque que les thèmes sont « l’amitié, l’humour, le fun, la loyauté, l’aventure ». Jusqu’à là, rien de spécial, ça nous paraît logique. Certes la présentation n’est pas très bonne, mais elle reste logique car il faut rappeler ces thèmes.

Là où ça se complique, c’est les catégories de cible du film, des catégories très généralistes, mais on remarque le « Problèmes d’hommes » et « humour caca » dans les catégories cibles du film. Véridique ! Donc si vous avez des problèmes et que vous êtes un homme et que vous aimez l’humour pipi/caca alors Grown Ups 2 est pour vous !

Les Schtroumpfs 2

k9gwghhk86dzbqnrfdyr

co2fy2tkodxt4altjelm

 

Alors là, on commence à bien rigoler pour le coup (contrairement au film). 58% des jeunes estiment que le langage des Schtroumpfs est « marrant » et que les jeunes auraient tendance à désigner les Schtroumpfs comme cools ! Mais bon, comme ils ne sont pas sûrs d’eux, ils estiment que c’est « likely ». Pour les mots clés qui ressortent, là encore, du généraliste et très mal présenté : « bon vs mauvais, l’amour, choisissez qui vous êtes, etc »

After Earth

laxjgppcohgtpk7t3dwm

Qu’est-ce que « After Earth » ? Premièrement, c’est un très mauvais film, il faut le rappeler. Ensuite, pour Sony, avant d’être un film, After Earth est un écosystème de contenus et d’initiatives de marques qui devait être lancé au printemps 2012. On l’attend toujours.

izfxnyft7bndnkfs6ojp

xurkrguf4zuqhkxa8bzr

vhyyo08dzkgmugjjvkxr

Comme le film est nul, Sony ne sait pas vraiment à qui le vendre. Donc ici, on a droit aux mots les plus génériques et aux cibles incroyablement incompatibales. Entre les fans de sports extrêmes et les familles, on sait pas trop ce que veut cibler Sony. Pire encore, il semblerait qu’il y ait des fans de Jay Smith et que ceux-ci soient une cible à elle seule. Ça fait peur.

On arrête de vous parler des thèmes, on estime que ça peut paraître bête, mais c’est important de rappeler ce genre de choses en présentation. Par contre, les catégories ici sont juste comme les cibles : illogiques. Entre les gens qui font attention à l’écologie, la technologie, les montres, les jeux-vidéos, les habits, l’énergie, on ne sait plus où mettre de la tête.

xivtga5v0ufmnbqn2jgj

Même avec ceci où Sony dit qu’il faut mettre en avant le talent de Will contre celui de Jaden, le film reste nul. Dommage Sony !

Quand on comprend pas…

lg2ftpsv8bg59bx11zlg

« Les Hommes et la nourriture vivant en harmonie » ? C’est marrant parce que pendant 1h30 du film, on nous explique que c’est pas possible. Mais bon, on va marketer dessus c’est pas grave !

ffw5n0rryliwcq7kzqqr

« Les snacks salés, l’éléctricité, des adhésives, des montres, le voyage, des chewing-gums, etc ». Bref, Sony ne sait pas comment vendre ce film qui lui aussi s’est avéré être un gros navet de l’année 2014. Merci Sony de nous avoir fait rigoler devant le film face à cette nullité et ensuite face à cette slide complètement illogique.

lr5w4qhmqgbs8k0uwlui

 

Qui vise-t-on ? Les enfants et les adultes nostalgiques ? D’accord, donc en fait, un peu beaucoup de monde et c’est pas vraiment bien ciblé. (Mais on remarquera la qualité des illustrations de cette slide avec des hommes ayant très peur, particulièrement celui tout à droite.) Merci Sony ! Ne faisant pas partie de ces deux catégories, puis-je déjà déduire que le film ne me plaira pas ?

Que faut-il éviter ?

pky3ozhwbpsp58htdgpc

Le sujet principal étant les différences entre le monde d’en haut (riche) et d’en bas (pauvre), Sony a décidé qu’il fallait absolument éviter les thèmes sociaux-politiques. Merde, c’est con, c’est peut-être le sujet qui aurait été le plus intéressant.

bb0k9ihgzxst3bofs0ez

Pour Captain Phillips, c’est simple, on peut faire plaisir à tout le monde ! Il y a de l’action intense pour les jeunes hommes et une part d’émotion pour les femmes. Comme ça, tout le monde peut se faire plaisir. Par contre, il faut éviter les thèmes américains, d’accord ? On évite parce que sinon, ça va mal se vendre !

fzs8hvkapxfucxj8dmwc

White House Down, un film centré sur la maison blanche et le président, oui. Mais il faut absolument éviter le côté trop américain. Merde, il aurait peut-être pas fallu le faire ce film au final. Ou alors, pas à la Maison Blanche, pas avec le Président. Bref, super les gars !

 

Comme vous avez pu le voir et le lire, certaines slides sont extrêmement drôles et illogiques. Quelques unes paraissent idiotes mais il est important de les rappeler lors de présentation. En tout cas, nous avons trouvé ça très intéressant de pouvoir comprendre comment marche le processus de marketing pour un film depuis son origine.

Source

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

3 commentairesLaissez un commentaire

  • Votre article est gênant à bien des égards :
    1) ces documents ont été piratés par une dictature, ce sont de surcroît des documents de travail.
    2) avez-vous déjà travaillé en entreprises pour émettre ce genre de commentaires ??
    A la fois quand vous jugez de la charte graphique et du contenu, si vous connaissez le monde de l’entreprise et du marketing, ces documents sont fidèles à ce qui se produit dans les agences de communication, de publicité, de marketing, etc.
    Vous croyez qu’un powerpoint Marketing ressemble à un dessin des Studios Ghibli à chaque fois ?
    Par ailleurs, ce type de document sert à faire une présentation en réunion : on n’est pas là pour mettre du texte à tout. On met des mots-clés en gros afin que ça soit bien visible par tous les participants à la réunion, et on commente et débat ensuite à partir de cette base de travail.

    3) Autre chose très gênante : vous commentez ces pages Powerpoint qui sont isolées du reste du document dont elles proviennent. Comment pouvez-vous affirmer que telle page est illogique, idiote, à côté de la plaque, dans la mesure où vous n’avez ni ce qui précède ni ce qui suit ??

    Je ne sais pas dans quel domaine et dans quelle entreprise vous travaillez, mais si vous respectez le secret professionnel dans votre travail (qui est une clause de votre contrat de travail ,au cas où vous ne l’auriez pas lu) de cette manière, votre employeur a du souci à se faire (et sans doute vous aussi, à termes).

    • Bonjour,
      Ravi que vous ayez lu l’article de fond en comble afin de préparer ce commentaire élogieux dont je vais me permettre de répondre.

      1) Vous vous trompez, ces documents n’ont pas vraiment été volés par une dictature, en effet, rien n’a vraiment été prouvé concernant ceci.

      2) Oui, j’ai deja travaillé en entreprise et je sais comment cela marche, ne vous inquietez pas pour ça.
      Il semblerait juste que vous n’ayez pas perçu le ton de l’article qui était plus ironique qu’autre chose et voulant montrer les dessous d’une si grosse entreprise. Oui, les slides ne sont pas des dessins Ghibli (jolie référence d’ailleurs) mais elle ne respire pas la fraicheur.
      Quant aux commentaires, vous remarquez que je dis que la moitié de ce qui est écrit est justifiable dans un certain contexte. Je n’ai fait que relever certaines choses qui me paraissent bizarre quand on connait le film (peut-être est-ce là votre lacune et votre incompréhension de l’article).

      3) Alors là, vous avez tout à fait raison. Je me suis permis d’extrapoler et de commenter sans avoir tous les documents. Mais entre nous, en avions-nous besoin quand il s’agit de thème d’un film ou des cibles que l’on peut toucher ? Le meilleur background pour ces slides sont le film dont il parle, chose que bois avons vu..

      Pour finir, merci de vous inquiétez de moi et de mes relations avec le travail, mais personne n’a de soucis à se faire.
      En tout cas, merci de votre commentaire, nous avons appréciés que quelqu’un défende bec et ongle ce genre de choses. On attend de lire impatiemment vos commentaires sur les grands sites US qui ont relayés ces informations !

Laisser un commentaire