Exodus : Notre critique

425795

SYNOPSIS

“L’histoire de Moïse, leader insoumis qui défia le pharaon Ramsès, entraînant 600 000 esclaves dans un périple grandiose pour fuir l’Egypte et échapper au terrible cycle des dix plaies.”
(Source : Allociné)

LE FILM

Réalisation : Ridley Scott
Scénario : Bill Collage, Adam Cooper et Steven Zaillian
Musique : Alberto Iglesias
Casting : Christian Bale, Joel Edgerton, Aaron Paul, Sigourney Weaver, Ben Kingsley, John Turturro

Sortie française : 24 décembre 2014

CRITIQUE

Après un désastreux Prometheus, un Cartel descendu par la plupart des critiques, Ridley Scott revient à la charge dans un nouveau film très impressionnant au vu de la bande-annonce. Adapté de la célèbre histoire de Moïse, Ridley Scott livre-t-il ici un récit dense et complexe avec de sublimes séquences ?

367127

Pour être honnêtes, nous sommes mitigés concernant notre avis sur Exodus. La première chose à noter, et qui s’avère être le plus gros avantage du film, c’est l’échelle et la qualité de la mise en scène. Ici, Ridley Scott livre un récit absolument sublime en terme de scènes d’action et d’échelle. Les quelques scènes de bataille qui nous sont montrées sont d’une fluidité sans précédent. Des scènes extrêmement bien mise en scène avec pourtant énormément d’effets spéciaux.

Des effets spéciaux qui sont très présents dans ce film, mais qui sont nécessaires. En effet, Ridley Scott nous montre ici une Égypte Antique dans la décadence. Entre statues gigantesques, palais qui n’en finit pas, on a vraiment droit à un beau spectacle. Mais là où Ridley Scott arrive à nous faire croire à ces effets, c’est qu’il commence souvent ses plans par des vues d’ensemble et zoom sur une zone “réelle” afin de donner cet aspect unifié entre décors réels et numériques.

505360

Qui dit Moïse dit religion. Et là encore, le scénario et la mise en scène sont très habiles. Il est effectivement très compliqué dans notre société de pouvoir faire des films sur des sujets religieux et ne pas s’attirer les foudres de certains. Et ici, l’équipe de Exodus fait le choix de rester vague sur la représentation de Dieu pouvant ainsi créer un effet de confusion entre religieux et supernaturel. Les tableaux religieux des malheurs qui s’abattent sur l’Egypte sont quand à eux très impressionnants et permettent une seconde chose : montrer que la religion marche dans les deux sens, en bien et en mal. Ici, pas de récit manichéen, l’équipe Exodus a décidé que les actions de ce “Dieu” pouvaient paraître bonnes pour certaines et mauvaises pour d’autres. Une facette de Exodus que nous avons vraiment appréciée.

Mais là où Exodus ne nous a pas convaincu, c’est par son scénario un peu bateau et le manque d’émotion. Pour un récit de 2h30 qui essaie de se concentrer sur l’action, mais aussi sur les personnages, Exodus manque d’un scénario plus épais en terme de traitement des personnages et le film prend malheureusement un peu de longueurs à certains moments. En effet, malgré un Christian Bale excellent (comme à son habitude), Joel Edgerton a du mal à nous convaincre en tant que Ramses (même si au final, il délivre une très bonne prestation) et les seconds rôles sont plats et inintéressants (La Palme d’Or à Sigourney Weaver qui doit avoir 5 répliques et qui est mise en avant dans la promotion du film).

380721

De plus, nous nous attendions à rester bouche bée devant certaines séquences iconiques du film, mais malheureusement, celles-ci ne délivrent pas l’émotion prévues et s’avèrent même un peu décevantes malgré les très bons effets spéciaux.

Exodus est un très beau divertissement avec de très beaux effets spéciaux et une mise en scène impeccable, mais un scénario pas assez poussé et pas assez d’émotions font de Exodus une mini déception pour nous. Peut-être qu’une prochaine version longue résoudra ce problème.

BANDE-ANNONCE

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

5 commentairesLaissez un commentaire

Laisser un commentaire