Paddington : Notre critique

PADDINGTON_120.indd

SYNOPSIS

“Paddington raconte l’histoire d’un jeune ours péruvien fraîchement débarqué à Londres, à la recherche d’un foyer et d’une vie meilleure. Il réalise vite que la ville de ses rêves n’est pas aussi accueillante qu’il croyait. Par chance, il rencontre la famille Brown et en devient peu à peu un membre à part entière.”
(Source : Allociné)

LE FILM

Réalisateur : Paul King
Scénario : Paul King
D’après l’oeuvre de Michael Bond
Casting : Hugh Bonneville, Sally Hawkins, Julie Walters, Jim Broadbent, Peter Capaldi, Nicole Kidman
Voix (VO) de Paddington : Ben Whishaw
Voix (VF) de Paddington : Guillaume Gallienne

Sortie française : 3 décembre 2014

CRITIQUE

L’ours Paddington n’est pas nouveau. En effet, ce personnage fut créé en 1958 par Michael Bond. L’ourson est vite devenu un personnage important dans la culture britannique avec une série de livres et dessin-animé pour les enfants. En 2014, David Heyman (le producteur) et Paul King ont décidé de redonner un brin de fraîcheur à l’ours Paddington. Est-ce une réussite ou un énorme échec ?

Paddington est bien évidemment LE film de fin d’année pour les familles. Un film qui réunira tout le monde dans les salles et qui plaira aux plus petits comme aux plus grands grâce à des personnages atypiques mais affectueux, une histoire sympathique et des situations rocambolesques. Et l’ours Paddington !

PADDINGTON

En effet, l’intérêt principal de ce film reste bien évidemment ce petit ourson venu tout droit du Pérou sauvage qui arrive dans un Londres où il ne connaît rien ni personne. Et ce petit ourson (trop mignon) va se retrouver dans des situations plus extravagantes les unes que les autres. Entre ses aventures dans la salle de bain, dans une boutique, dans le métro et toutes ses gaffes, Paddington réussi à nous faire rigoler de son “malheur” et de sa maladresse.

L’ours Paddington est aussi une réussite au niveau de l’animation. La conception et la réalisation de l’ourson ont été confiées à Framestore qui est connu pour avoir créé Dobby et les hippogriffes dans la saga Harry Potter. Pablo Grillo et son équipe ont réussi à créer un ours qui est réellement ancré dans le monde dans lequel il vit. Les mouvements sont fluides, l’interaction avec le monde réel est très bien faite. Une réelle prouesse de réalisme.

PADDINGTON

En face de Paddington, nous avons droit à la famille Brown. Tous ont une histoire particulière au sein de laquelle Paddington réussira à leurs faire surmonter leurs problèmes et à les rassembler et devenir la famille idéale. On a vraiment eu l’impression que Paul King a demandé à ses acteurs de sur-exagérer leurs émotions et réactions donnant ainsi un côté téléfilm à Paddington. Mais pour le coup, ce côté téléfilm reste bon puisque c’est un film de Noël et ceci permet de rigoler de certaines situations. Malgré cela (même si ce n’est pas vraiment un défaut), la famille Brown reste une famille où tout le monde peut se retrouver.

Paddington réussi donc à créer une histoire intemporelle grâce à un univers très bien développé. Londres paraît moderne, mais sans vraiment le montrer. Il n’y a pas d’ordinateurs, de smartphones derniers cris, simplement un Londres moderne, mais intemporel. De plus, l’avantage est que Paddington a été tourné dans beaucoup de décors réels (la gare Paddington, au marché aux puces de Portobello Road ou le Museum d’Histoire Naturelle) permettant ainsi d’ancrer l’ours et sa famille dans autre chose que du fond vert et des décors en carton.

569812

Enfin, pour ce qui est de la voix, nous n’avons pas vu voir le film dans sa version française (et donc écouter Guillaume Gallienne) donc il est difficile de juger le niveau de doublage du film (malgré cela, celui-ci devrait être bon), mais le choix de Ben Wishwaw dans la version anglaise est excellente. L’acteur insuffle un réel souffle à Paddington grâce à sa voix très chaleureuse et naïve, mais aussi son accent un peu “vieillot”. Une jolie performance voix.

Comme vous l’avez compris, Paddington a permis à notre équipe de retomber en enfance et de pouvoir rigoler et s’émouvoir devant les aventures de ce petit ours (très mignon) et de sa famille. Une jolie histoire de fin d’année que les familles devront partager en salles lors de sa sortie.

BANDE-ANNONCE

               

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

4 commentairesLaissez un commentaire

Laisser un commentaire