Master of The Universe : Notre critique

MOTU_PLAKAT_A1.indd

SYNOPSIS

“Rainer Voss, un ancien banquier d’une cinquantaine d’années, décide de livrer son expérience”
(Source : Allociné)

LE FILM

Réalisateur : Marc Bauder
Scénario : Marc Bauder
Casting : Rainer Voss

Sortie française : 26 novembre 2014 / Sortie VOD disponible jusqu’au 25 novembre

CRITIQUE

Primé et montré dans les plus grands festivals européens, “Master Of The Universe” traite le monde de la finance à travers les yeux de Rainer Voss, un ancien banquier allemand. Plus que ça, le film fait partie de l’initiative européenne “SPIDE Day & Date” qui consiste à bousculer le mode de distribution de film grâce à une sortie en VOD avant la sortie en salles. Mais est-ce que ce documentaire vaut le coup ?

Pour tout vous dire, “Master of the Universe” est un documentaire assez difficile à comprendre par moments à cause de son sujet : le monde de la finance. Mais Marc Bauder et Rainer Voss réussissent quand même à créer un dialogue didactique qui permet de comprendre (ou tout du moins de se faire une idée) les rouages d’un système que l’on ne connaît pas vraiment.

On suit donc Rainer Voss qui nous explique à travers son passé comment il a réussi à s’imposer dans ce milieu grâce à plusieurs techniques. Tout d’abord, grâce à du cran et de la persévérance. Il nous explique dès l’introduction le principe de rester au bureau deux nuits d’affilées pour finir le dossier. Ensuite ils nous présente des techniques de vente qu’il utilise afin de vendre à ses clients le produit dont il s’occupe.

21044372_20130926150914792

Rainer Voss parle énormément et se livre dans ce documentaire. En plus de la partie sur le monde de la finance, le documentaire s’intéresse aussi aux conséquences du milieu sur Rainer Voss lui-même, sa perception du monde, ses relations avec sa famille ou ses pairs. On s’aperçoit que l’argent corrompt dans le sens où Rainer Voss ne se sent plus connecté avec le monde dans lequel il vit. Il explique ainsi que gagner 100 000€ par mois vous fait oublier vos amis, vos enfants, etc. Une période qu’il regrette et cela se ressent un peu.

Rainer Voss revient aussi sur les événements marquant de ces dernières décennies en expliquant par exemple la crise de l’euro en Grèce. Et celui-ci dévoile même la solution à ce problème (qui malheureusement sera difficile à mettre en place) et surtout, prévoit que si la France tombe, c’est l’Europe qui tombe (et ça fait froid dans le dos).

Mais ce documentaire possède quelques faiblesses car le principale sujet est Rainer Voss se livrant face à la caméra et cela peut devenir rébarbatif. En effet, cet homme a un témoignage énorme à livrer, mais nous aurions aimé que ce documentaire soit ponctué par des intervenants externes ou des parties adjacentes à Rainer Voss. Or, tout le documentaire ne consiste qu’à regarder Rainer Voss parler à une caméra.

21044371_20130926150914526

On notera les très belles images interrompant le récit du banquier. Des images du “Central Business District (CBD)” de la ville de Frankfort, plateforme du commerce et de la finance dans le monde. Des images révélant des quartiers sans âmes, personnifiant un peu les bâtiments et mettant en avant que c’est lui-aussi un personnage à part entière de la finance.

Mais le plus intéressant reste l’initiative dont fait partie le documentaire. “SPIDE Day & Date” permet à ce documentaire de sortir en VOD avant sa sortie en salles sur les plateformes légales. Cela permet de miser sur une exposition et une visibilité accrue pour les spectateurs (sauf que personne en parle), mais aussi de choisir le mode de consommation du documentaire. Chez soi, ou en salles. Et comme on remarque de plus en plus ce genre de sortie aux Etats-Unis (exemple du succès de Transperneige en VOD/salles aux Etats-Unis), nous apprécions fortement ce changement dans la distribution française.

“Master of The Universe” s’avère être un documentaire très intéressant grâce au témoignage d’un banquier qui a tout vécu et qui se livre sur beaucoup de choses concernant le monde de la finance, mais aussi sur sa vie personnelle. Didactique, certes, mais cela reste encore un peu compliqué pour le spectateur lambda. A découvrir donc en VOD ou en salles grâce à l’initiative “SPIDE Day & Date”.

BANDE-ANNONCE

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire