IP Man – Le Combat Final : Notre critique

Ip man, affiche, wing chun, hong kong

SYNOPSIS

“Dans le Hong Kong d’après-guerre, le légendaire grand maître de Wing Chun Ip Man met une fois de plus son talent au service de la justice. Mais alors qu’il tente de mettre un terme à des défis entre écoles de kung-fu rivales, son combat le propulse dans le monde dangereux des triades. Pour défendre sa vie et l’honneur de son école, il n’a d’autres choix que de se battre avec l’aide de ses nouveaux disciples… Franchise du cinéma d’arts martiaux la plus connue de tous les temps, la saga Ip Man s’enrichit d’une nouvelle aventure portée par une interprétation authentique et respectueuse qui offre une conclusion parfaite aux exploits du professeur de Bruce Lee.”

LE FILM

Réalisateur : Herman Yau
Scénario : Erica Lee
Coordination des combats : Chung Chi Li et Kwok Lam Sin
Chef décorateur : Raymond Chan
Casting : Anthony Wong Chau-sang, Gillian Chung, Jordan Chan, Eric Tsang, Marvel Chow

Sortie française : 17 Novembre 2014 en DVD/BluRay

CRITIQUE

“Ip Man : Le Dernier Combat” est un bio-topic du célèbre (et pas vraiment connu en Occident) maître de Wing Chun (une forme d’art martial) lorsque celui-ci arrive à Hong-Kong après la seconde guerre mondial. Pour en rassurer quelques uns, vous n’êtes pas obligés d’avoir vu les précédents films sur Ip Man tels que “Ip Man” et “Ip Man 2” de Wilson Yip. Nous-même, nous ne les avions pas vus et cela n’a pas été dérangeant. Mais la grande question est bien : avons-nous accroché ?

21019785_20130716110616186

Pour être honnête, Ip Man s’est avéré être un très bon film malgré quelques faiblesses. Une bonne surprise car ce n’est pas du tout ce dont à quoi on s’attendait. En effet, bêtement, nous pensions nous retrouver face à un film d’art martiaux avec des batailles spectaculaires et une histoire pas vraiment développée. Mais c’est tout le contraire. Ip Man s’intéresse plus à la vie des personnages qu’à leurs actions (les combats).

Ip Man s’intéresse donc à cette troupe entourant le maître du Wing Chun et leurs vies respectives. On s’aperçoit que la situation à Hong-Kong après la seconde guerre mondiale n’était pas forcément très agréable : pauvreté, corruption, grève font partie du quotidien de ces hommes et femmes. Et le Wing Chun est une sorte d’eldorado, un petit coin de paradis maîtrisé par Ip Man qui est le chef d’orchestre de cette petite bande. Tout le monde l’écoute, et agit en fonction de ce qu’il dit.

Mais Ip Man est aussi un homme qui a des problèmes. Notamment dans sa vie personnelle où celui-ci doit s’occuper de sa femme et de son fils qui se trouve en Chine et non à ses côtés, ou encore dans ses relations avec ses élèves, mais aussi ses relations avec les autres écoles d’art martiaux de Hong-Kong. Le film permet d’en apprendre plus sur la vie personnelle de cet homme et cela change de tout ce que l’on peut voir dans les films d’art martiaux.

Mais attention, certes Ip Man n’a pas énormément de scènes d’actions (ou tout du moins pas autant que l’on pensait), mais celles-ci sont absolument sublimes. Très bien chorégraphiées, il faut avouer que l’on en prend plein les yeux. Surtout que ces scènes sont très fluides et on comprend où se passe l’action. C’est définitivement toujours autant jouissif de voir des scènes d’art martiaux quand elles sont bien faites.

21019786_20130716110616499

Et ces scènes d’actions sont sublimées par les très beaux décors créés par Raymond Chan. En effet, pour ce film, une portion d’un quartier de Hong-Kong a été créée de A à Z dans les moindres détails. Une production très agréable à l’oeil, car exit les fonds verts pour les immeubles, nous avons droit à du réel. Et ce souci de détails tient aussi dans les boutiques et commerces qui fourmillent d’objets en tout genre.

Comme vous avez pu le comprendre, Ip Man : Le Combat Final s’est avéré être une bonne surprise. Un film qui aborde les arts martiaux du côté humain et s’intéresse plus aux relations et à la psychologie des personnages qu’à ses combats. Déroutant au début, on s’attache aux protagonistes et les combats sont sublimes. Un film qui vous changera des productions hollywoodiennes et que l’on vous conseille.

BANDE-ANNONCE

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Un commentaireLaissez un commentaire

Laisser un commentaire