The Chaser : Notre critique

the chaser, ffcp

SYNOPSIS

« Joong-ho, ancien flic devenu proxénète, reprend du service lorsqu’il se rend compte que ses filles disparaissent les unes après les autres. Très vite, il réalise qu’elles avaient toutes rencontré le même client, identifié par les derniers chiffres de son numéro de portable. Joong-ho se lance alors dans une chasse à l’homme, dans l’espoir de sauver Mi-jin, la dernière disparue. »

(source : FFCP)

LE FILM

Titre original : Chugyeogja
Réalisateur : NA Hong-jin
Acteurs : KIM Yoon-seok / HA Jung-woo

CRITIQUE

Comme troisième film au FFCP, j’ai pu découvrir The Chaser. J’avais beaucoup entendu parlé de ce film comme étant super et apparemment un des meilleurs film coréen de ces dernières années. Est-ce que je rejoins ces avis ?

The Chaser est un bon film il faut le dire, mais de là à dire que c’est un des meilleurs, je ne sais pas, je ne m’y connais malheureusement pas assez dans le cinéma coréen. Mais pour un premier long métrage, NA Hong-jin nous apporte quelque chose de bon, c’est certain.

Ce film m’a au début un peu troublée, parce que soyons honnête, celui-ci est quand même assez violent et glauque. Ha Jeong-woo nous délivre d’ailleurs un jeu de psychopathe qui fait peur. D’ailleurs je tiens à préciser que The Chaser est inspiré de faits réels et savoir cela rend le film d’autant plus sordide.

the chaser, course, poursuite, FFCP

Mis à part l’aspect horreur et glauque du film, The Chaser est intéressant sur différents plans de la société. Dans ce film, on fait face à une équipe de police ridicule et incapable. On peut oublier les films où les policiers résolvent tout et trouvent tous les éléments nécessaires à l’enquête. Ici nous avons droit à une enquête réalistique et inquiétante. La police tourne en rond et est prête à abandonner l’affaire.

A l’opposé de la police, il y a Kim Yun-Seok dans le rôle de Joong-ho qui persiste. Le personnage de Kim Yun-seok est d’ailleurs très intéressant et après avoir vu le film je comprend que The Chaser l’ait fait connaître.
Son personnage est multi-facette. Il est à la fois égoïste, plutôt con, attentionné et inquiet face à la situation dans laquelle a été entraîné une de ses “filles”. Au début, effectivement on le prend un peu pour un connard, parce qu’on a l’impression qu’il ne pense qu’à l’argent qu’il a donné en avance à Mi-Jin, mais son personnage évolue au fur et à mesure du film et on apprécie son rôle de faux héros.

the chaser, course, poursuite, FFCP

Concernant la mise en scène, je pense qu’il est important de parler des courses poursuites. Celles-ci sont je trouve, très bien filmées. Kim Yun-seok se retrouve dans des courses poursuite à deux reprises dans des petites ruelles. Le risque était évidemment d’avoir un mauvais rendu ou des plans brouillons mais au contraire celles-ci sont très bien gérées et même si les personnages se croisent, se perdent et se retrouvent, à aucun moment on se sent déboussolé.

Ainsi, mis à part un côté gore, The Chaser est un film qui s’apprécie beaucoup. Un film qui m’a été conseillé et que je conseille en retour.

TRAILER

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

2 commentairesLaissez un commentaire

  • Ce film est vraiment intéressant du fait qu’il réhabilite à merveille les scènes de course-poursuites à pieds au cinéma. Ce qui change des traditionnelles voitures et motos. Et qui nous emmène par la suite à découvrir The Murderer tout aussi intéressant.

    • Tout à fait, les courses poursuites à pieds sont vraiment impressionnantes, un bonheur visuel !
      Pour ce qu’il s’agit de The Murderer, on nous l’a fortement conseillé, mais nous ne l’avons pas encore vu. A rattraper d’urgence, donc !

Laisser un commentaire