Haemoo (Sea Fog) : Notre critique

haemoo, ffcp, sea fog, affiche

SYNOPSIS

« Inspiré d’une histoire vraie, Sea Fog s’intéresse à un capitaine de bateau de pêche (Kim Yoon Seok) frappé de plein fouet par la crise financière de 1997. Il décide alors de joueur les passeurs pour gagner de l’argent et embarque un groupe d’immigrants clandestins à son bord. Traqué par les autorités et soumis à des conditions météorologiques difficiles, l’équipage décide de cacher les immigrants au cœur du bateau où l’air commence à manquer. »

(source : FFCP)

LE FILM

Réalisateur : Shim Sung-bo
Genre : Drame
Casting : Seok-yun Kim, Han Ye-Ri, Yun-seok Kim

Sortie française : 11 mars 2015

CRITIQUE

Nous avons eu la possibilité de voir Haemoo à l’occasion de l’ouverture du Festival du Film Coréen à Paris (FFCP). Il s’agit du premier film de Shim Sung-bo en tant que réalisateur et pour tout vous dire pour un premier film, c’est plutôt une réussite !

Effectivement, Haemoo réussit à nous captiver grâce à son scénario, mais aussi ses acteurs.

On distingue bien trois étapes dans le film. L’introduction est plutôt calme : on remarque réellement que celle-ci est là pour introduire les différents personnages, leurs positions et leurs caractères ainsi que la situation économique de ces pêcheurs.

La décision du capitaine du bateau, joué par Kim Yun-Seok, d’embarquer des clandestins à bord va bouleverser cette tranquillité. Il s’agit d’une décision dangereuse, mais nécessaire pour se donner les moyens de vivre. Ceci montre les difficultés auxquelles font face certains face à la crise : prendre des risques pour mieux vivre ou rester au calme, mais avec des difficultés financières. Pour faire court, un réel dilemme.

haemoo, ffcp, coréen

Une fois les clandestins à bord, du suspens s’instaure alors pour petit à petit tourner à l’horreur, tout ceci avec un grain de folie. Bien que c’est très tentant, je ne vais pas vous dire pourquoi et vous laisser le découvrir vous-même lorsque le film sortira en mars prochain ou cette semaine au FFCP. Toutefois je tiens à dire que l’évolution de la situation des pêcheurs est extrêmement bien travaillée et rend le film intense et prenant.

Mais à mon avis, même si le scénario est bon, les acteurs donnent beaucoup à ce film. Kim Yun-Seok déjà connu pour son rôle dans The Chaser est très bon et reflète bien l’ambiance et la situation du film à lui seul.

Pour les gens n’aimant pas les films trop sombres, heureusement il y a Lee Hee-Joon jouant le rôle d’un obsédé par le sexe (disons nymphomane). Dit comme ça, cela peut paraître assez bizarre, mais cela amène de la légèreté dans le récit. Mais pourtant cette obsession exagérée a fait rire plus d’un spectateur lors de la diffusion du film.

Ensuite personnellement, je n’ai pas réussi à totalement accrocher au personnage de Park Yoo-Chun, Dong-Sik, qui est pourtant un rôle essentiel. J’ai trouvé le forcing qu’il fait pour qu’une jeune clandestine reste dans la salle des machines un peu trop appuyé et exagéré. Mais son personnage étant le plus jeune du groupe, évolue et fait face à la réalité au fur et à mesure du film.

haemoo, ffcp, coréen

Les clandestins et en particulier trois donnent un peu de dynamique au film. Je vous parlerai uniquement de Yool-Nyeo qui fait rire et un peu pitié dans le film. On se rend mieux compte de la réalité à laquelle est confronté le clandestin : apeuré et prêt à tout à la fois pour se retrouver dans une meilleur situation.

L’unique bémol du film selon moi, est le “six ans plus tard” qui n’apporte rien et que je ne trouve donc pas forcément nécessaire. Mise à part pour un éventuelle “Happy Ending”.

Même s’il est sûrement un peu violent pour les âmes sensibles, Haemo est un bon film qui donne une image du cinéma coréen comme on aime le voir. Alors n’hésitez plus, embarquez dans le navire !

 

TRAILER

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire