HORNS : Analyse des affiches et trailer

SYNOPSIS

« Soupçonné d’avoir assassiné sa fiancée, rejeté par tous ceux qu’il connaît, Ignatius a sombré dans le désespoir. Un matin il se réveille avec des cornes sur la tête. Celles-ci lui donnent un étrange pouvoir, celui de faire avouer leurs plus noirs secrets aux gens qu’il croise. Ignatius se lance alors à la recherche du véritable meurtrier… »
(Source : Metropolitain)

LE FILM

Réalisateur : Alexandre Aja
Scénario : Keith Bunin d’après le roman Cornes de Joe Hill
Direction artistique : Allan Cameron
Casting : Daniel Radcliffe, Juno Temple, James Remar, Kelli Garner, Joe Anderson, Max Minghella

Sortie française : 1er Octobre 2014

TRAILER

Horns est définitivement un des films que nous attendons énormément pour la rentrée. Le cocktail Alexandre Aja et Daniel Radcliffe semble très bon et l’histoire nous intrigue énormément (nous n’avons pas lu le livre) ! A surveiller !

ANALYSE DES AFFICHES

Le retour du segment des comparaisons d’affiches est le moment pour nous de vous analyser les codes graphiques d’affiches et de montrer ainsi que l’on ne vend pas de la même manière un film en fonction des supports graphiques choisis. (Notre analyse de Maintenant C’est la Vie est à retrouver ici )

horns2

Première différence notoire qui se remarque directement : la couleur de fond. Effectivement, l’affiche française arbore un fond blanc tandis que l’affiche US est noire. Le blanc est symbole de pureté, du Bien tandis que le noir peut être la couleur du malheur, de la tristesse, de la mort et du Mal (avec le rouge).

On remarque donc que d’un côté, on nous vend un film beaucoup plus léger et que de l’autre où on nous donne l’image un film sombre. L’affiche française parait donc ainsi plus « marketable » pour un grand public que celle des Etats-Unis.

Ceci se confirme aussi par le positionnement de Daniel Radcliffe. En effet, on remarque que sur l’affiche française, celui-ci est positionné à droite tandis que sur l’affiche US, il se tient à gauche. En dehors du fait que le travail sur Photoshop est tout simplement raté et mauvais en France, sémiologiquement, le côté droit est assimilé au Bien et à l’avenir, tandis que le côté gauche a toujours été mal vu dans notre société européenne (on a empêché pendant longtemps aux gens d’être gauchers car c’était un mauvais présage). La symbolique droite/gauche pourrait s’atténuer, mais la symbolique est toujours là dans la tête des gens.

On remarque aussi le travail sur la couleur qui change tout : Daniel Radcliffe est en couleur sur l’affiche française, apparaissant ainsi beaucoup plus « vivant » qu’en noir et blanc sur l’affiche américaine. Cela renforce le côté gauche et l’effet « passé » qu’il induit avec le choix du noir et blanc. Seule une pointe de couleurs (le rouge dans les yeux) permet encore d’indiquer que le personnage est maléfique.

Pour ce qui est de la tagline du film, là encore, on ne vend pas la même chose :
« Ange ou démon ? » induit qu’on ne sait pas vraiment s’il est bon ou maléfique (mais tout ce que nous avons analysé précédemment montre qu’il tend vers le bien) alors que « He will bring out the devil in you » (il fera ressortir le diable qui sommeille en vous) est clairement axé sur le fait que cet homme est maléfique et est en concordance avec ce que nous avons dit précédemment.

De plus, vous remarquerez que la tagline est disposée en forme de croix à l’envers, symbole du Diable. Alors que la tagline française est simplement rouge, mais sachant que le fond est blanc, ceci ne fait pas ressortir le côté maléfique voulu.

Pour finir, la dernière différence notoire est elle-aussi dans le prolongement de ce que nous avons dit : le titre.
D’un côté, on a une typographie, très fine, très élancé, très propre pour l’affiche française. Elle est presque trop élégante mais en accord avec le fond blanc « pur ». De l’autre côté, une typographie qui nous fait penser à une queue de diable, très rouge, et de style graffiti qui vend complètement et rajoute de nouveau ce côté diabolique au film.

Comme vous avez pu le lire, les différences entre les affiches françaises et US sont nombreuses et elles ne vendent pas le film de la même manière.

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire