Boyhood : Notre critique

324219

 

SYNOPSIS

“Le film fait la chronique de l’enfance puis de l’adolescence de Mason, de ses six ans jusqu’à sa majorité, abordant notamment la relation qu’il a avec ses parents divorcés.”
(Source : Wikipédia)

LE FILM

Réalisation : Richard Linklater
Scénario : Richard Linklater
Casting : Ellar Coltrane, Patricia Arquette, Ethan Hawke, Lorelei Linklater, Zoe Graham, Tamara Jolaine, Nick Krause

Sortie française : 23 Juillet 2014

CRITIQUE

Fortement intéressé par Boyhood depuis le début de l’année 2014, nous avons mis un certain temps à aller voir le film. Réalisé par Richar Linklater pendant une période de 12 ans, celui-ci était annoncé comme un des plus beaux films de l’année. Et pour le coup, nous ne pouvons qu’adhérer avec cette critique.

boyhood-1

Boyhood est définitivement un des plus beaux films que nous avons pu voir cette année. C’est le genre de film qui vous laisse bouche bée lorsque vous sortez de la salle. Une expérience unique qu’il faut vivre au cinéma (donc on vous conseille, si vous ne l’avez pas vu, de courir dans un cinéma qui le propose encore).

Très compliqué d’en parler simplement et proprement, mais Boyhood suit la vie de la famille de Mason entre ses 6 ans et ses 18 ans. Toute sa jeunesse, son adolescence, une partie de sa vie est suivie. Et c’est peut-être ça qui fait sa force : son naturel.
Difficile de penser que nous sommes devant un film qui a été scénarisé, on a plus l’impression de suivre un documentaire sur la vie d’une Amérique simple et normale. Et c’est peut-être aussi grâce aux consignes de Linklater qui ne donnait pas énormément de consignes sur les scènes, que le rendu est si naturel, certaines étaient quasi-improvisées et/ou écrites au dernier moment.

209958

Sans jamais partir dans les extrêmes, Linklater filme la vie quotidienne de la famille, et plus particulièrement celle de Mason. Impossible de ne pas être touché par certaines situations, mais aussi certaines scènes qui nous rappellent notre enfance. Toujours ancré dans la réalité, Boyhood a le mérite de faire passer un beau message et dont le thème principal, la vie, est parfaitement représenté.

Nous avions peur de nous retrouver devant un film dont le sujet principal est constitué de drames familiaux, mais là encore, c’est tout le contraire. Linklater, en voulant faire un témoignage sur la vie, sur l’espoir, vacille entre moments de bonheur et de tristesse. Et c’est un peu ça, la vie, au final : des bons et des mauvais moments. Voir des acteurs évolués au fur et à mesure des années était un pari risqué pour le cinéaste ( Ellar Coltrane l’interprète de Mason aurait pu devenir très mauvais), mais pour le coup, c’est réussi ! Le film dans sa longueur permet de nous attacher aux personnages car nous les voyons évoluer pendant plus de 10 ans, parce que nous nous retrouvons dans certains moment qu’ils vivent (avec par exemple la même musique que nous écoutions ou que nous connaissions tous).

Boyhood est un des plus beaux témoignages sur la vie que nous avons pu voir au cinéma cette année et nous ne pouvons que le recommander ! Vous ne serez pas déçus.

 TRAILER

      

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

3 commentairesLaissez un commentaire

Laisser un commentaire