[EDITO] Fermeture de Cinécomca ? L’histoire ? La suite ?

Bonsoir,

Si je viens écrire ce soir, c’est pour vous parler de Cinécomca et la grosse annonce que nous avons lâché hier : sa fermeture. Peut-être avons-nous été un peu trop vifs à ce sujet-là et nous nous sommes emballés.
Mais on va revenir dessus plus tard.

Les raisons qui ont poussées Cinécomca à s’arrêter, elles sont bien simples : c’est dur de tout suivre.
Lorsque nous avons créer Cinécomca, l’objectif était simple : partager ce que l’on aime, ce qu’on a vu, d’une manière assez simple (critique courte + affiche minimaliste)
Cette ligne éditoriale, nous l’avons tenue environ 2/3 mois. Jusqu’à ce que ça ne marche plus. (Pour diverses raisons que je vais omettre de vous expliquer, désolé)

Ensuite, nous avons changé notre formule, des critiques sous le modèle de discussion entre nos deux rédacteurs ce qui nous a permis d’alléger la charge de travail. Et ça marchait au début ! On avait pas besoin de diviser le travail, moins de communication inutile, on était donc plus efficace et ça nous permettait de continuer.
Malheureusement, avec le recul, je m’aperçois que c’est bien trop long. On aimait bien les rédiger, ça amenait du dialogue, de la réflexion, de l’analyse. Chose qui me plaisait énormément. Mais c’était long ! Je me suis toujours demander comment les gens pouvaient lire ça.

Ce qui nous a amené à créer un blog au départ, c’est parce qu’on aime le cinéma.  C’est con, et je pense que tout le monde a commencé comme ça. Et au fur et à mesure qu’on avance, on devient de plus en plus gourmand. Eh oui, c’est assez simple, on est à la recherche de visibilité, de « pouvoir ».
Cette recherche de visibilité, elle est passée par une présence accrue sur nos réseaux afin de les développer. (Mauvaise habitude que l’on continue toujours, je crois). Cette visibilité est aussi passée par un stade où lorsqu’on veut se faire inviter à des événements, se faire connaître, on se dit qu’il faut « récompenser » un distributeur en lui offrant un peu de publicité gratos.
Du donnant-donnant, y a rien de compliqué là-dedans.
J’ai d’ailleurs lu tout à l’heure qu’il fallait faire attention à ne pas avoir l’engin sexuel du distributeur dans sa bouche (oui, la formule est jolie, je sais). J’ai envie de répondre à ce genre de trucs qu’à un moment, le système fait que tu rentres obligatoirement dans ce moule là.

Malheureusement, le problème, c’est qu’on arrive à un stade où l’on publie des choses qui ne nous intéresse pas forcément, juste dans l’objectif d’être vu (et je pense pas qu’on soit les seuls à faire ça). On écrit sur des choses, des trailers, des news, juste parce que l’on sait que ça va attirer du monde (alors que ça ne nous intéresse pas)
On est arrivé à un stade où il n’y avait plus rien de personnel sur Cinécomca, on ne pouvait plus considérer ça comme un blog (ou site, appelez ça comme vous voulez)

Mais pourtant, on continue. On continue parce qu’on veut devenir plus visible, parce que ça nous plaît. C’est con, hein, je le sais bien, mais la nature humaine est si bien faite… Et c’est peut-être ce ras-le-bol qui a causé notre fermeture.

Si j’analyse la situation extérieure, je m’aperçois que l’on poste tous les mêmes news, les mêmes trailers. Personne n’offre vraiment quelque chose de plus (A part dire son avis sur les trailers en quelques lignes, youpi !). Seules les critiques permettent de personnifier son site, de lui donner une âme. Malheureusement, il suffit encore de regarder certains pour s’apercevoir que là encore, même les critiques ne sont pas forcément personnelles. Jamais je me permettrais de dire que j’ai des qualités rédactionnels digne de Victor Hugo (désolé les petits bacheliers), mais j’ai toujours estimé qu’il était un peu plus intéressant de voir au delà et de ne pas bêtement expliquer l’histoire dans un critique. Bref…

Avec un peu de recul (oui, parce qu’on l’a annoncé lundi, mais ça trotte depuis un certain moment), je me pose toujours cette question : devrais-je continuer ?
D’un côté, oui, j’ai envie de continuer, Cinécomca est quelque chose dont je suis fier, quelque que je peux aimer faire, quelque chose qui m’apporte beaucoup. D’un autre, non, ça ne serait pas raisonnable, ça bouffe ma vie privée, « j’écris » (je ne considère pas faire des trailers comme écrire) sur des trucs qui ne m’intéressent pas ou presque pas.

Peut-être est-il temps de revenir sur Terre ? D’arrêter de vouloir se sentir vu et intéressant ? Peut-être faut-il changer de formule éditorial ? Arrêter ? Continuer ?
Toutes ces questions, je vous avouerai que je ne peux pas y répondre. Pas ce soir en tout cas.
Je vous laisse et je vais continuer à réfléchir si je dois continuer cette aventure.

Article rédigé par Florent – ne représente que son opinion

 

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire