Hannibal – saison 1

hannibal-saison-1-episode-1

 

 

SYNOPSIS

« Le célèbre psychiatre Hannibal Lecter développe une relation particulière avec l’un de ses patients, jeune profiler du FBI, Will Graham. Ce dernier, très instable, est troublé par une fascination dévorante pour les tueurs en série, pour qui il éprouve une trop grande empathie, ce qui est à la fois un atout dans son métier et un mal terrible pour sa santé mentale. Lecter cache lui aussi bien des secrets. »

Source : Wikipédia

Notre discussion/critique

Florent :

On avait entendu beaucoup de bien et surtout beaucoup de gens parlaient de cette série NBC prénommée Hannibal. Et comme on est curieux, on a testé la saison 1 et on se l’est surtout engloutie, non ?

Madeline :

C’est le cas de le dire. On s’est vite laissé emporter par la série. C’est une bonne surprise, dès les premiers épisodes on a eu envie d’en savoir plus sur les personnages. Une ambiance plutôt réussie aussi qui fait encore plus aimer tu trouves pas?

Il faut dire déjà que le sujet est quand même assez borderline dans la mesure où on suit Hannibal Lecter, célèbre serial-killer. C’est d’ailleurs assez fou que ce soit NBC, une grande network américaine qui diffuse la série. Surtout vu le taux d’hémoglobine. C’est pas quelque chose dont tu as raffolé je crois ?

Je raffole jamais de ce qui est un peu gore et là pour le coup j’avoue que je suis servie. Mais contrairement à l’image écœurante et troublante du cannibalisme qu’on peut se faire avec Hannibal on est plutôt dans l’opposition avec un aspect classe et chic de la chose. Du coup parfois, même moi j’en oublierais presque l’aspect gore. C’est loin d’être l’élément au centre de la série, et tant mieux!

C’est là où c’est assez fou. C’est qu’avec Hannibal, on arrive presque à oublier que c’est un tueur au sang froid qui tue lorsqu’il a envie de manger une côte d’humain ou ce genre de bout de viande. On arrive même à l’humaniser grâce à des rencontres avec sa psychiatrique qui permettent de rentrer dans la psychologie du personnage.
Mais en même temps, il faut avouer qu’une grosse partie de la série tourne autour de la psychologie des personnages. Et on est servi ici, non ?

C’est même l’élément central! Avec Will Graham qui a des capacités psychologiques sortant du commun. Et le nombre important de scènes se faisant avec des psychiatres, notamment Hannibal, fait qu’on peut pas passer devant la psychologie dans la série sans en parler. Et à mon avis entre Will Graham qui subit cet aspect psychologique par un manque d’équilibre mental et Hannibal Lecter qui est un pro pour la manipuler on est plutôt au top, tu penses pas?

J’ai beaucoup aimé le jeu entre les deux principaux protagonistes. On ne comprend pas forcément pourquoi Hannibal fait tout ce qu’il fait, mais tout se dévoile au fur et à mesure du temps dans la série. On s’aperçoit qu’il joue avec nous, mais aussi avec Will Graham. Toutes les discussions entre ces deux-là sont juste simplement magnifiques et tellement dark.

Une autre chose que j’ai beaucoup appréciée dans cette saison est comment sont mis en scènes les tableaux des tueurs en série. A chaque épisode, on se demande comment ils peuvent aller plus loin, et pourtant, à chaque épisode, on repousse les limites du montrable.
Les scénaristes doivent être fous ou c’est moi ?

J’avoue que y a des meurtres plutôt inimaginables et que quand même faut y penser. Après je sais pas s’il sont fous mais ils doivent avoir une bonne source d’inspiration. On pourrait peut être en découvrir plus là dessus d’ailleurs en cherchant un peu.
Après il y a des meurtres plutôt classiques et en y réfléchissant, et c’est même ceux qu’y sont supposés être les meurtres d’Hannibal, non? Il s’inspire pas mal des autres serial killers dans la saison 1 aussi.

Effectivement, les meurtres de Hannibal sont plutôt classiques mais c’est justement là toute la force du personnage. On arrive à avoir le même sentiment de dégoût en voyant un corps mutilé et une simple pièce de viande dans l’assiette d’Hannibal.
Il s’inspire des autres, en effet. Mais là encore, il y a une vraie intrigue derrière tout ça et tout tourne autour de notre cher Will Graham qui va vivre beaucoup de choses dans cette saison.

D’ailleurs, je sais pas si ça t’a étonné, mais pour une série de network, il faut avouer que le fil rouge est extrêmement présent. Cela est sûrement dû au format (seulement 10 épisodes pour la première saison) et l’équipe derrière. Mais étonnant, non ?

Pas plus que ça pour moi. Je m’étais un peu lancée dans la série sans vraiment m’être informée dessus mais juste parce que j’en avais entendu parler du coup je ne savais absolument pas de quelle type de série il s’agissait. Mais c’est vrai que le fil rouge est très présent. Même si les enquêtes ne sont jamais les mêmes, chaque épisode est essentiel pour la suite. C’est quelque chose que j’aime beaucoup parce que même nous en tant que spectateur, au fur et à mesure de l’avancement de la série on se retrouve à essayer de comprendre, d’être inspecteur tout comme les personnages. Et le fait qu’on ne reste pas simple spectateur omniscient montre selon moi un aspect très réussi de la série. c’est comme si on faisait partie du FBI non? ^^

D’ailleurs en parlant du FBI, on en a pas parlé alors qu’il a une place centrale. Enfin centrale mais sans l’être, certains personnages sont essentiels pour faire avancer l’histoire mais juste à des moments ponctuels. C’est ce que j’en ressors, je sais pas si tu vois ça de la même manière.

Oui, justement, je vois ce que tu veux dire. En fait, toute la série tourne autour de Hannibal et Graham mais bien évidemment, il y a des personnages secondaires (il en faut bien). Et en fait, c’est vrai qu’après coup, on remarque que ce casting secondaire est présent, mais ponctuellement, seulement quand il faut faire avancer l’intrigue. On fait l’impasse sur les relations entre les personnages principaux (Will et Hannibal) et les personnages secondaires. Et au bout d’un épisode, comme ça, on a l’impression qu’ils sont potes et se connaissent super bien.
J’ai eu beaucoup de mal avec ça parce que vu la qualité de l’écriture sur la relation entre Hannibal et Will, j’espérais que les relations soient super bien traitées partout et c’est pas forcément le cas.

L’exception, c’est bien évidemment autour de Laurence Fishburne, mais il a droit à ce privilège car c’est un acteur réputé et connu. D’ailleurs, c’est assez fou le nombre d’acteurs du cinéma qui débarquent sur notre écran de télévision. On a un autre exemple avec Mads Mikkelsen. Et il est génial dedans.

Je suis totalement d’accord avec toi pour ce qui est des relations entre les personnages principaux et secondaires. Mais bon, franchement on reste pas sur ce petit défaut de la saison 1 quand même!
Je pense qu’on peut que dire que c’est une série à regarder et donc elle est fortement conseillée (sauf peut être pour les âmes très sensible à tout ce qui est un peu gore ^^).

Nous en tout cas on a déjà bien vite entamé la saison 2 du coup on vous en donnera vite des nouvelles! Donc à la prochaine fois.

Trailer

https://www.youtube.com/watch?v=5-WHwWr_3Dw

Informations complémentaires :

Création : Bryan Fuller
Genre : Thriller
Casting principal : Hugh Dancy, Mads Mikkelsen, Caroline Dhavernas, Laurence Fishburne

Pour acheter la saison 1, c’est par ici :

Si vous achetez avec ces liens, ceci nous permettra de récolter un peu d’argent pour entretenir le site. 🙂

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Un commentaireLaissez un commentaire

Laisser un commentaire