Suneung

SUNEUNG

SYNOPSIS :

Yujin, élève de terminale promis à un avenir brillant, est retrouvé assassiné. Très rapidement, les soupçons se portent sur June, l’un de ses camarades de classe. Mais en remontant le fil des événements, c’est un univers d’ultra-compétition et de brutalité qui se fait jour au sein de ce lycée d’élite, où la réussite au « Suneung », l’examen final qui conditionne l’entrée des élèves dans les meilleures universités, est une obsession. Pour être parmi les premiers, certains sont prêts à tout, et même au pire.

(source : Première)

CRITIQUE :

Suneung est un très bon film. Il dépeint un aspect de la société que l’on connaît, mais que l’on imagine mal. Effectivement, on retrouve cette image de la compétition, du besoin de faire partie de l’élite et d’être le meilleur qui se retrouve dans les pays tels que la Corée du Sud ou le Japon. Mais la réalité va bien plus loin qu’une compétition.

On voit dans ce film un monde d’horreur avec une compétition abusive qui amène à des situations extrêmes de bizutage mais aussi de suicide et de meurtre. Et à aucun moment ce tableau dépeint par Suneung ne paraît surréaliste.

La soif de pouvoir et cet esprit élitiste se retrouve dans le film avec la “Dream Team” qui se constituent des dix meilleurs étudiants pouvant prétendre à l’examen Suneung. Les notes et les classements des résultats scolaires sont donc d’une grande importance.

C’est avec June, qu’on découvre cet univers particulier. June est un étudiant qui était brillant dans son ancien lycée, mais pourtant dans ce nouveau et meilleur lycée, il se retrouve à un rang presque ridicule pour ses résultats. Il se sent abusé et nul. On retrouve un sentiment d’injustice en lui tout au long du film. Cette injustice ne se retrouve malheureusement pas que dans le niveau scolaire, celle-ci est également sociale. Le fonctionnement établi offre en réalité peu de chance aux personnes ayant peu ou presque pas de moyens.

Au cours du film, on observe que June se fait d’une certaine façon avaler par cet univers injuste. Il semble prêt à tout pour réussir à être dans les meilleurs étudiants, mais il finit par faire face à la réalité pour découvrir que la réussite n’est pas aussi simple que d’avoir les bonnes relations et de fournir beaucoup de travail personnel.
On ne sait pas trop si au cours du film c’est la folie qui le rattrape ou au contraire la raison.

Le film se passe dans l’ensemble dans une ambiance de tension. Effesctivement, dès l’arrivée de June dans ce nouveau lycée, une sorte de concurrence s’installe entre lui et son colocataire, Yujin, et cela uniquement à cause d’un point de vue divergent sur la place de Pluton dans l’univers. Cette tension ne se limite toutefois pas uniquement à ces deux personnages.

Très bien filmé, on commence avec la fin ce qui permet de bien mettre en situation et de donner le contexte du scénario. Malgré des passages de flashbacks bizarrement installés dans le récit, cela est très bien structuré. Et justement ce balancement entre les deux périodes permet d’obtenir un fil rouge dans l’intrigue et de mieux comprendre comment on en arrive à la situation finale.

Ce film est une bonne découverte, on vous le conseille vivement autant sur le plan cinématographique que social.
Réalisation : Shin Su-Won
Scénario : Shin Su-Won
Casting : David Lee, Jun Sung, Kkob-bi Kim, Sung-ha Cho, Kwon Kim

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire