Pompéi

Synopsis :

« En l’an 79, la ville de Pompéi vit sa période la plus faste à l’abri du mont Vésuve. Milo, esclave d’un puissant marchand, rêve du jour où il pourra racheter sa liberté et épouser la fille de son maître. Or celui-ci, criblé de dettes a déjà promis sa fille à un sénateur romain en guise de remboursement… Manipulé puis trahi, Milo se retrouve à risquer sa vie comme gladiateur et va tout tenter pour retrouver sa bien-aimée. Au même moment, d’étranges fumées noires s’élèvent du Vésuve dans l’indifférence générale… Dans quelques heures la ville va être le théâtre d’une des plus grandes catastrophes naturelles de tous les temps. »
(Source : Allociné)

Critique :

On ne peut pas dire que Pompei est un grand film, loin de là. On peut dire qu’il parle d’un grand moment de l’histoire dans une grande ville qui connaît un grand phénomène et qu’il s’agit d’un film qui fait les choses en grand.

 En effet, il est grandiose et c’est le cas de le dire. Grandiose jusqu’à dans les clichés cinématographiques. Ce film ne tourne qu’autour de clichés : que ce soit dans les combats, dans l’amour, … Impossible d’être surpris par cet amas de vu et revu. On sait à l’avance ce que vont faire ou dire les personnages. Cela en devient même un jeu “Tu penses qu’il va dire quoi là ?” “Oh, là, je pense qu’il va prendre son épée”.

Toutefois, Pompéi reste un film divertissant et sympathique à regarder. Il l’est d’autant plus lorsque nous sommes en quête d’action, de combat d’épée et de l’amour à foison.
On sait que lorsqu’on va voir Pompéi, on s’attend à un film de bourrin, avec de la testostérone, des explosions de partout. Et pour le coup, Pompéi remplit bien son job.

 Le seul avantage notoire du film, le petit plus qui rend le film potable pour les filles : Kit Haringtion et ses abdominaux. Là, comme ça, le nom vous dit rien ? Si je vous dis Game of Thrones, ça aide ? Et si je vous dis Jon Snow ? Ah oui, là, on comprend mieux.

Pour faire court, Pompéi n’est pas un film à retenir, mais vous avez envie de regarder Jon Snow dans une Rome Antique, des bagarres, des explosions, des cris. Alors, oui, ce film est pour vous.
Ou alors, on vous le conseille si vous avez juste envie de débrancher votre cerveau et vous laisser aller. Ou passer un bon moment en compagnie d’un film qui est quand même, on doit l’avouer, notre guilty-pleasure de février.

Réalisateur : Paul W. S. Anderson
Histoire : Lee Batchler, Janet Scott Batchler, Julian Fellowes, Michael Robert Johnson
Production : Constantin Film Impact Picture
Casting : Kit Harington, Emily Browning, Jared Harris, Kiefer Sutherland

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

Laisser un commentaire