Her

Her

Synopsis :

“Dans un futur proche, à Los Angeles, Theodore travaille pour un site web comme écrivain public, rédigeant des lettres de toutes sortes — familiales, amoureuses, etc. — pour d’autres. Son épouse Catherine et lui ont rompu depuis plusieurs mois lorsqu’il installe un nouveau système d’exploitation, auquel il donne une voix féminine. Cette dernière, une véritable intelligence artificielle, se choisit le prénom Samantha.”
(source: Wikipédia)

Critique :

Nouveau film de Spike Jonze (connu pour ses clips, courts et longs métrages), Her nous présente un monde pas si lointain où la technologie n’a pas énormément évolué.
Nous avons beaucoup aimé l’univers mis en place par Jonze, on se retrouve dans un monde épurée, simple et beau. Ce monde est cohérent tout du long (les hommes portent tous leurs pantalons haut… Très haut).

La technologie, elle, est très présente dans le film. C’est même le sujet principal. Pourtant, on ne s’aperçoit pas vraiment qu’elle est là, sachant que tous les contacts se font par la voix.

Le choix de la ville n’est pas anodin. En effet, toutes les scènes de ville sont filmées à Shanghai. Shanghai est la parfaite représentation de ce à quoi les villes du futur pourraient ressembler : énorme, grand, sans vie ni authenticité. Mais pour autant, dans l’univers de Her la vision du futur va au delà, on peut se déplacer très rapidement dans un monde énorme : en forêt sous la neige, à la plage, …

Il faut saluer la performance de Joaquin Phoenix qui est juste incroyable dans ce rôle. Il faut se dire que la moitié de ses scènes sont seul, à seulement parler et écouter une voix. Phoenix arrive vraiment à nous faire vivre sa relation, on vit les bons et les mauvais moments de leur couple.

Parlons du sujet du film (sans essayer de vraiment vous spoiler) : la relation entre Samantha et Theodore. Cette relation nous fait réfléchir sur ce qu’est l’amour, mais aussi comment vivre à deux. En effet, cette relation virtuelle a tout d’une vraie : des bons et des mauvais moments, du sexe, des rires, des échanges, … Theodore, qui essaie de se remettre d’une rupture, redécouvre la vie grâce à une entité virtuelle. Il s’ouvre au monde grâce à un outil. N’est-ce pas une analogie de ce qu’Internet permet ?
Aujourd’hui, on critique énormément l’importance qu’accapare la technologie dans notre vie quotidienne, pourtant, dans Her, on voit qu’elles peuvent aussi aider sans effacer totalement les relations humaines. La technologie devient humaine dans le sens où elle permet à l’homme de s’accrocher à la vie.

Her est donc un superbe film avec une histoire qui nous trouble et qui nous fait réfléchir. On se retrouve dans un univers futuriste qui nous donne envie d’y vivre et l’interprétation de Joaquin Phoenix mais aussi des seconds rôles est magique.

Her est définitivement le film à aller voir au mois de mars.

Réalisateur : Spike Jones
Scénariste : Spike Jones
Musique : Arcade Fire
Casting : Joaquin Phoenix, Scarlett Johansson, Olivia Wilde, Amy Adams, Rooney Mara

[youtube id= »Q3YkvbnfjxA »]
         

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Cinécomca

L'équipe fondatrice du site, composée de Florent et Madeline. On écrit de temps en temps à deux mains, ou à quatre. On vous propose notre vision des choses !

2 commentairesLaissez un commentaire

Laisser un commentaire